Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 08:18

 

9782290072790

 

Ne fuyez pas, non-sportives qui me lisez !!!! Vous allez, vous aussi, adorer ce roman !!

 

Bien plus qu'une aventure sportive, Tom McNab nous raconte ici une aventure humaine et sociale, de celle qui vous (re)donne foi en l'Humanité ! ... et par les temps qui courent un surplus de foi en l'Homme, c'est pas de refus !!!!

 

Nous sommes donc en 1929, le monde entier est en pleine récession,  lorsqu'un homme lance l'idée folle d'un marathon de 5000 kms reliant Los Angeles à New York en seulement 3 mois.  A raison de 80km par jour, hommes et femmes, venus des quatre coins de la planète, vont tenter de traverser les Etats-Unis dans un seul but : empocher le pactole !

La performance sportive est d'autant plus incroyable que le parcours est semé d'embuches pour les participants qui ne sont pas vraiment conscients de ce qui les attend.

 

Alors pourquoi une lectrice comme moi,  qui ne regarde même pas les J.O et encore moins le Tour de France, a-t-elle pû se laisser captiver par 600 pages de course à pied ?!!!

 

Tout d'abord parce que Tom McNab a un formidable sens du romanesque, il nous offre une belle brochette de personnages attachants, fragilisés par la vie mais avec du courage, de belles valeurs et une rage de vivre qui portent à eux seuls tout le roman, il y a du Steinbeck dans ce roman !

 

Plus qu'une histoire de marathon c'est une histoire humaine qui met en exergue des sentiments aussi forts que la solidarité, l'amitié, la dignité, le respect et forcément dans un contexte de compétition sportive c'est d'autant plus intéressant et admirable.

 

Et puis il y a tout le contexte social et historique de ces années de récession qui nous est parfaitement rendu, le roman s'offre le luxe de quelques guest-stars comme Al Capone, J.Edgar Hoover ou encore Douglas Fairbanks. Sans être un roman historique, l'auteur maitrise pourtant le sujet et fait habilement entrer l'Histoire dans ce récit fluide et captivant. 

 

Car enfin c'est un véritable page-turner, l'auteur nous entraine dans une époustouflante aventure pleine de surprises et de rebondissements qui ne lâche pas le lecteur jusqu'à la ligne d'arrivée. Chacun y va de ses pronostics selon son affection pour un Doc, une Kate ou un autre et retient son souffle au dernier chapitre !

 

C'est un livre à lire pour tous ceux qui aiment les grands défis qui obligent à dépasser ses propres limites, un formidable roman sur les rapports humains dans des conditions extrêmes. 

 

Un best-seller depuis plus de 30 ans dans le monde entier, il est arrivé avec un peu de retard en France mais connait depuis un joli succès chez nous et c'est amplement mérité. 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Le 21 mars 1931, en pleine Dépression, dans le stade de Los Angeles, Douglas Fairbanks donne le départ de la Trans-America : 2000 athlètes dont 121 femmes, venus de soixante pays, s’élancent vers l’est. Ils doivent rallier New-York en passant par le désert Mojave, Las Vegas, Les Rocheuses, Chicago, effectuant chaque jour un marathon. Cette course dotée de 360 000 dollars de prix, la plus grande jamais organisée, est l’invention d’un entrepreneur audacieux, Charles C. Flanagan, inspiré d’un personnage réel. Grâce à l’auteur, ancien athlète, on partage les souffrances de cette armée hétéroclite qui fond au fil des jours. 862 coureurs atteindront New-York ; parmi eux MacNab suit le destin d’un vétéran américain Doc Cole, du syndicaliste Mike Morgan, de l’Ecossais Hugh McPhail, qui fuit la crise, du lord anglais Peter Thurleig, ou de Juan Martinez, un Mexicain ambassadeur de son village… On s’attache à chacun, à son propre petit roman, dans et à côté de la course. MacNab développe des intrigues parallèles : le rôle de l’argent et les difficultés de Flanagan, qui mène sa propre « course » d’obstacles, tenant toute l’organisation à bout de bras, en dépit de l’hostilité des instances olympiques officielles ; la présence d’une section de Jeunesses hitlériennes parmi les coureurs ; l’intervention de la mafia, etc.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

piplo 14/07/2014 17:47

Ton billet me donne vraiment envie de découvrir ce texte même si la course à pied n'est pas mon truc!!!

Malika 14/07/2014 18:57

Mais ça va l'être le temps de 600 pages ... et tu vas adorer ça !

Sophie S 13/06/2014 12:56

Super livre vraiment. L'important c'est de participer... ça pourrait en être la devise car le défi à relever est si grand (80 km par jour !) que réussir à ne pas craquer, à continuer à mettre un pied devant l'autre c'est déjà un exploit. Loin de toute récompense, la course devient un but en soi pour ces hommes (et cette femme !) qui ont plus ou moins tout perdu et qui vont puiser au fond d'eux-mêmes la substance d'une nouvelle existence. Le tout raconté avec pas mal d'humour. Ca donne la pêche... et, effectivement, envie de chausser ses baskets !

Malika 14/06/2014 11:42

A lire avant un petit marathon ... du côté de Fontainebleau par exemple !

Emma 07/06/2014 07:24

A voir, tu es très enthousiaste mais j'ai du mal à me laisser convaincre.

Malika 14/06/2014 11:40

J'ai mis le temps moi aussi ... Tu y viendras peut-être !

claudialucia 05/06/2014 18:16

Je ris en lisant ton enthousiasme pour ce livre malgré ton manque d'amour pour le sport parce que c'est exactement ce que j'ai éprouvé en découvrant ce diable de roman ensorcelant! On ne peut le lâcher et pourtant le sujet, à priori, n'est pas très tentant! Cela m'avait déclenché une envie de courir (sur 100 mètres, soyons modeste!) qui a duré au moins... une semaine!

Malika 06/06/2014 08:57

Oui c'est vrai que ça donnerait presque envie de courir !!! ... J'ai bien dit presque !

Florence 04/06/2014 20:37

J ai adoré ce livre. 600 pages qui se lisent très facilement, sans s'en rendre compte tellement le récit est passionant. On est tout de suite plongé dans la course.

Malika 06/06/2014 08:55

Exactement !!! Nous avons bien lu le même livre !

M. Aurangé 04/06/2014 15:55

Pour moi qui ne suis pas sportive, mais alors, pas du tout, ta chronique me donne bien envie de lire ce livre ! J'en prends note, et un jour, peut-être...

Malika 06/06/2014 08:55

Tu reviendras me dire mais je suis certaine que tu vas apprécier !

Denis 03/06/2014 21:48

Vraiment tentant ce livre tel que tu le présentes

Malika 06/06/2014 08:54

C'est vraiment un bon roman dit "de détente" !

Eeguab 03/06/2014 19:30

Comme Keisha je l'ai lu il y a 30 ans et il m'avait passionné.

Malika 03/06/2014 19:51

Il était donc déjà sorti en France il y a 30 ans ? Je pensais que c'était une parution récente chez nous .

keisha 03/06/2014 18:13

En fait c'est une réédition, je l'avais lu (et aimé) il y a des années...

Malika 03/06/2014 19:52

La première édition avait fait moins de bruit que la deuxième ou c'est une impression ?

Caroline 03/06/2014 15:16

Il est dans ma PAL. J'adore ta chronique, elle donne super envie de le lire.... !!
Je ne m'y suis toujours pas décidée car c'est un livre énorme, mais je vais l'attaquer cet été, c'est sûr cette fois !

Malika 03/06/2014 19:54

C'est vrai qu'il fait 600 pages mais ça se lit en moins de deux, d'une part parce que c'est très fluide et d'autre part parce que c'est captivant !
Tu reviens le dire en septembre !!!!!

sous les galets 03/06/2014 15:13

rhaaaa! je suis heureuse Malika qu'il t'ait plu, je l'ai adoré aussi, mais je savais qu'il plairait aussi à des gens qui ne courent pas.
il est top ton billet

Malika 03/06/2014 19:57

Et j'imagine la portée qu'il peut avoir quand on pratique la course à pied comme toi !!!!

Indira 03/06/2014 10:32

chaudement recommandé par un membre de ma famille qui avait comme toi adoré. Bon et bien faudra que je pense à le demander la prochaine fois :)
ps: comme toi le Tour de France c'est pas trop mon truc mais il n'empêche qu'une lectrice non sportive peut aimer un livre sur le sport :)

Malika 03/06/2014 10:36

Absolument car finalement c'est surtout un roman sur le dépassement de soi et le rapport aux autres !

attila 03/06/2014 10:26

Si tu t'y mets toi aussi !!!! Allez noté !

Malika 03/06/2014 10:35

Oui j'arrive après le coup de feu, j'ai moi-même longtemps hésité avant de le lire et c'est vraiment sans regret !

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com