Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 04:00

 

Il est assez rare que la sortie d'un roman (même s'il s'agit en fait d'une ré-édition) coincide avec celle du film comme c'est le cas avec Homesman. Et entre voir le film ou lire le roman, ma préférence ira toujous à la version originelle, autrement dit à la littérature.

On peut d'ailleurs s'arrêter deux secondes et se demander pourquoi le cinéma pioche grand nombres de ses histoires à la littérature et pourquoi ce n'est jamais l'inverse ?

 

Mais le propos n'est pas là, aujourd'hui je veux vous parler d'un formidable roman !

Sur les conseils, souvent toujours avisés d'Attila, j'entre dans une ère sauvage et poussièrieuse, l'ère des grandes plaines de l'Ouest et des pionniers américains ... bienvenue au Far West !

 

Dans Homesman, Glendon Swarthout, qui affectionne le genre wild wild west, nous raconte l'histoire d'un homme de piètre moral et d'une femme admirable et exemplaire qui vont se lier le temps d'un voyage pour rapatrier quatre femmes, à qui la vie n'a fait aucun cadeau et qui en ont perdu la tête.

 

Les éditions Galmeister sont très friande de nature writing et bien que Homesman soit repertorié dans cette catégorie, je le considèrerais plutôt comme un roman sur le genre humain.

 

"Elle était convaincue que la plupart des hommes étaient bons, loyaux et honorables si on leur en donnait l'occasion."

Et c'est toute l'histoire du roman, celle d'un homme à qui il est offert de gagner un supplément d'âme, celle d'une rencontre entre un femme exceptionnelle et un sale type, et enfin celle d'hommes d'un autre siècle qui n'ont pas encore clairement défini la frontière entre le bien et le mal.

 

C'est un vrai "page-turner", un roman qu'on a hâte de retrouver le soir, qui offre un plaisir de lecture pur et simple, bref un vrai bon roman !  

 

Merci Attila pour m'avoir mis le pied à l'étrier ... Vivement Lonesome Dove !

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Au coeur des grandes plaines de l'Ouest, au milieu du xixè siècle, Mary Bee Cuddy est une ancienne institutrice solitaire qui a appris à cultiver sa terre et à toujours laisser sa porte ouverte. Cette année-là, quatre femmes, brisées par l'hiver impitoyable et les conditions de vie extrêmes sur la Frontière, ont perdu la raison. Aux yeux de la communauté des colons, il n'y a qu'une seule solution : il faut rapatrier les démentes vers l'Est, vers leurs familles et leurs terres d'origine. Mary Bee accepte d'effectuer ce voyage de plusieurs semaines à travers le continent américain. Pour la seconder, Briggs, un bon à rien, voleur de concession voué à la pendaison, devra endosser le rôle de "homesman" et l'accompagner dans son périple.
Inoubliable portrait d'une femme hors du commun et de son compagnon taciturne, aventure et quête à rebours, Homesman se dévore de la première à la dernière page.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ANNE LAURE 03/07/2014 17:14

Thème que je devrais adorer !

Anne Laure 02/07/2014 00:39

Bonne idée de dépaysement à tenter.

Malika 02/07/2014 10:06

Il fera peut être parti d'une prochaine liste du cercle ... Sur le thème : "la littérature fait son cinéma " !

dasola 25/06/2014 23:57

Bonsoir Malika, ce roman est sur ma table d'ordinateur, mon ami l'a lu, cela sera bientôt à mon tour. Et le film est vraiment bien. Bonne soirée.

Denis 24/06/2014 22:17

Je note ce livre

Tiphanie 22/06/2014 21:25

J'ai vu le film et si la faim m'a laissée assez perplexe j'ai beaucoup aimé, justement pour ce côté nature à perte de vue ...

Malika 23/06/2014 14:27

J'ai beaucoup aimé la fin du roman et du coup je me demande si celle du film lui est fidèle ou pas !!

claudialucia 21/06/2014 21:19

un roman que j'ai lu récemment et j'ai ensuite vu le film qui est très bien. Mais c'est vrai que j'ai préféré le roman.

Malika 23/06/2014 14:26

Il parait que Merill Streep joue dans le film, quel rôle interprète-t-elle ?

Nadael 21/06/2014 18:44

Ce genre de livres (nature writing, grands espaces...) ne me plaît pas habituellement mais ce roman-ci me tente beaucoup!

Malika 23/06/2014 14:25

Très sincèrement il n'y est pas vraiment question de nature, c'est davantage un roman sur le genre humain !

Eeguab 22/06/2014 10:58

Difficile, je crois, de redonner une vie littéraire, à des personnages déjà physiquement incarnés, et quelquefois clairement identifiés. Comment écrire Antoine Doinel par exemple après cing fois Léaud et Truffaut? Reste les novelisations mais je n'en ai jamais lu et je n'aime pas le principe.

Eeguab 21/06/2014 14:57

"On peut d'ailleurs s'arrêter deux secondes et se demander pourquoi le cinéma pioche grand nombres de ses histoires à la littérature et pourquoi ce n'est jamais l'inverse ?"
Question un peu stérile à mon avis,la sempiternelle querelle de l'adaptation, non? Bien sûr qu'un livre se suffit à lui-même. Mais tout de même quelques adaptations ont donné des chefs d'oeuvre, Le Guépard, Mort à Venise, pas mal de films noirs de la grande époque, mais aussi Le feu follet ou Jules et Jim,etc...

Malika 23/06/2014 14:23

Je me souviens m'être sentie un peu seule aussi à l'époque !!! C'est toujours bon de trouver une alliée-littéraire !!!

Caroline 23/06/2014 11:52

Aahhhh!!! Je vais tenter alors ! Tue s la première que je vois à ne pas avoir aimé Le sillage de l'oubli, je crois que nous sommes littérairement-compatibles :-)

Malika 22/06/2014 09:17

Évidemment la littérature à donné de magnifiques adaptations sur grand écran , la question n'était pas là !
Ce qui m'interpelle et je trouve la réflexion non stérile mais très intéressante c'est pourquoi le cinéma, à l'inverse, ne fait jamais naître d'adaptation littéraire (à ma connaissance !) ?

Caroline 20/06/2014 17:17

Ca donne super envie, enfin, comme toujours quand tu as un coup de coeur car quel beau billet ! J'hésite cependant, car la seule chose que j'ai lu dans ce style et chez le même éditeur, "Le Sillage de l'oubli" de B. Machart (qui a pourtant eu très bonne presse) ne m'a pas plu... Trop rude, trop violent pour moi malgré une vraie force d'évocation... Je ne sais pas ce qu'il en est de celui-ci ?

Malika 20/06/2014 18:36

Moi non plus je n'ai pas du tout été séduite par Le sillage de l'oubli et tu peux y aller les yeux fermés Homesman ne souffre aucune comparaison avec ce roman !! Il n'y a pas de violence crue dans Homesman et les personnages sont beaucoup plus attachants .

Nadine 20/06/2014 14:51

Même si je n’ai jamais vraiment été séduite par les histoires de Far West, dans la dernière année j’en ai découvert au moins une, « Les frères Sisters », (roman québécois) et j’ai été conquise. Deux truands à cheval qui déambulent vers l’ouest à la conquête de l’or, duel au pistolet, saloon et bordel. Quel bon roman! C’est avant tout le dépaysement qui m’a plu. Alors ce livre que tu présentes me tente énormément…

Valérie 20/06/2014 11:45

Gallmeister me fait toujours un peu peur, nous sommes rarement compatibles.

attila 20/06/2014 07:21

Ça y est : tu es devenue "wild wild west addict" !!!!
Ah ah : j'etais sûre que ces contrées sauvages sauraient de charmer ! Alors bonne route aux côtés des cowboys de lonesome dove !
Ps : gaffe aux indiens ils sont ..........FEROCES !!!!

keisha 19/06/2014 09:12

J'ai fort envie de le lire! Mais pas trop de voir le film, je suis comme toi.

Malika 19/06/2014 09:31

Il est tout de même assez rare que le film l'emporte sur le roman ... même si le film est sûrement très bon !

Anne-Charlotte 19/06/2014 09:24

Je confirme... je n'étais pas du tout tentée par le film !!

Anne-Charlotte 19/06/2014 09:01

Eh bien moi qui ne suis pas tentée par ce type de romans... J'avoue être séduite !

Malika 19/06/2014 09:29

Je suis certaine que tu vas aimé au moins autant que moi !! Je te le prête pour l'été si tu veux, histoire de respirer la poussière entre deux polars !

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com