Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 04:00

 

 

C'est le premier roman de la rentrée littéraire vers lequel je me suis ruée et le premier dont je vous parle ici ...

Il faut dire qu'un nouveau roman d'Alice Ferney est toujours un rendez-vous excitant ! 

Elle fait partie de ces auteurs qui s'indignent encore, de ceux qui s'interrogent, reviennent sur l'Histoire ou tentent de comprendre le sens du monde, de ceux qui rendent les lecteurs un peu plus intelligents ... et ça j'adore !

Une fois encore Alice Ferney m'a bluffée, scotchée, captivée, j'ai bû ses paroles en passant de l'état d'admiration à celui d'indignation, et j'ai refermé le roman en état d'ébulition !

Avec Le règne du vivant, elle écrit un cri de révolte sous forme d'ode écologique et humaine aux fonds marins à travers l'histoire et l'engagement d'un homme exceptionnel : Magnus Wallace.

Si Magnus Wallace est un personnage de fiction créé par Alice Ferney, il apparaît assez vite que la fiction s'inspire d'une réalité documentée et précise et qu'il s'agit en fait du parcours et du combat de Paul Watson, fondateur de Greenpeace et aujourd'hui capitaine de Sea Sheppard qui a voué sa vie à défendre ces zones de non-droits pillées, violées et meurtries que sont les Océans . 

 

Détésté par certains, admiré par d'autre, le monsieur ne laisse personne indifférent et pour cause !
Alice Ferney nous offre ainsi l'incroyable portrait d'un homme qui refuse la résignation, la soumission à l'injustice, la subordination aux autorités corrompues, d'un héros des temps modernes qui se bat au péril de sa vie pour sauver ces sublimes chimères de notre monde, les baleines ... Vous l'aurez compris je fais partie des admiratrices !

 

Quelle est la part de fiction et la part de réel dans ce roman ? Il est assez difficile de le savoir mais j'aime à penser qu'un Magnus Wallace existe quelque part, sous les traits de Paul Watson ou d'un autre. Son combat est beau, juste et urgent, ce devrait être le combat de chacun et Alice Ferney se fait le magnifique écho d'une réalité qu'il est important pour chacun de connaitre .

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Aiguillonné par la curiosité, et très vite porté par l’admiration, un journaliste norvégien s’embarque sur l’Arrowhead avec une poignée de militants s’opposant activement à la pêche illégale en zone protégée. À leur tête, Magnus Wallace, figure héroïque et charismatique qui lutte avec des moyens dérisoires – mais un redoutable sens de la communication – contre le pillage organisé des richesses de la mer et le massacre de la faune. Retraçant les étapes de cette insurrection singulière, témoignant des discours et des valeurs qui la fondent, Alice Ferney s’empare d’un sujet aussi urgent qu’universel pour célébrer la beauté souveraine du monde marin et les vertus de l’engagement. Alors que l’homme étend sur les océans son emprise prédatrice, Le Règne du vivant questionne le devenir de “cette Terre que nous empruntons à nos enfants” et rend hommage à la dissidence nécessaire, face au cynisme organisé. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine 31/01/2015 01:46

Est-ce que tu as lu "Paradis conjugal" du même auteur? Je l'ai reçu en cadeau, mais je ne sais pas trop...

Malika 31/01/2015 09:36

Oui je l'ai lu et beaucoup aimé !! Tu devrais trouver un billet sur ce roman sur le blog .

Nadine 19/09/2014 01:42

Les cris de révolte sous forme écologique m'ont toujours passionnés. Certain que je lirai ce livre. Il me rappelle un peu "Le monde du bout du monde" de Sepulveda. Des causes qui me sont chères. Ton excellente critique me donne envie de le lire maintenant et de plonger dans cet univers marin...

Alex-Mot-à-Mots 17/09/2014 16:48

Il me tarde de le lire, car j'aime bien sa plume, également.

Valérie 16/09/2014 19:07

Bon, je crois que nous n'allons pas rester soulmates bloguesques longtemps, tu sais. ;)
Moi j'ai un vrai problème avec les romans écologistes et celui-ci ne fut pas une exception.

Malika 16/09/2014 19:13

Tu l'as lu ?? Qu'est ce qui ne t'as pas plu ?!! Parce qu'au délà du propos écolo, c'est aussi et surtout un roman qui raconte l'histoire d'un type incroyable, non ? Rhoooo !!! J'en reviens pas que tu n'aies pas aimé ... pas toi, quoi !!!!

keisha 16/09/2014 17:31

Le thème m'intéresse! Je n'ai lu que Grace et Dénuement je crois

Malika 16/09/2014 19:14

Je m'aperçois qu'elle n'est pas forcément la chouchoute de la blogo, soit par méconnaissance soit par goût !

voyelle 16/09/2014 11:16

"J'ai beaucoup aimé "Grâce et dénuement"...et maintenant tu me donnes envie de découvrir son nouveau roman ! merci pour le partage, je le note !

sous les galets 16/09/2014 06:54

Tu vois, après un billet comme ça, je devrais me jeter dessus, mais je n'ai pas pu finir "les Autres" et j'ai beaucoup souffert avec "Cherchez la femme" que j'ai trouvé assez réactionnaire et trop bavard. Du coup, je m'étais dit que je tenterai un dernier coup avec "grâce et dénuement", justement à cause de cette faculté à s'indigner.
Et là, je ne sais pas, tu me parles de baleines et d'un héros des temps moderne, d'un type convaincu et jusque-boutiste...
Je vais attendre les avis des non fan de Ferney pour me décider ou pas.
Bonne journée

Malika 16/09/2014 08:39

Je comprends bien tes réticences, chat échaudé craint l'eau froide !!! Mais il faut quand même que je te dises que tu n'as pas commencé par les plus pertinents de Ferney !!
"Passé sou silence" ou "Grâce et dénuement" vont te réconcilier avec l'auteur, j'en fais le pari avec toi !!!!
Et "Le règne du vivant" suivra, c'est certain !!!

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com