Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 15:06

 

 

Une fois n'est pas coutume, on m'a offert un livre !!!

 

Oui je sais c'est un comble pour une lectrice aussi insatiable que je le suis, mais que voulez-vous, le monde est mal fait !

Alors que le livre est mon objet préféré, la lecture, ma nourriture quotidienne et la littérature ma passion absolue ... pas le moindre livre sous le sapin depuis au moins 3 ans, rien pour mes anniv' (euh, oui c'est le 26 janvier !!), ni même pour le plaisir de faire plaisir ... non rien, nada, quedchi !!! Il paraitrait que j'en ai trop !!! Pffffff ! Balivernes !

 

Bien que je refuse tout partenariat avec les maisons d'édition, restant convaincue qu'il n'y a pas de liberté d'expression sans indépendance, voilà que Priceminister m'a généreusement envoyée le dernier Olivier Adam dans le cadre du match de la rentrée littéraire 2014.

Il était temps pour moi de rendre ma copie, vu que demain c'est déjà 2015, mais voilà ce cadeau fut pour moi une sorte de cas de conscience qui n'a pas rendu ma tâche des plus simples.

 

Et oui, qui dit cadeau dit (en général) merci, super ou ce genre de formules d'enthousiasme et de reconnaissance, mais voilà je me suis dit que je vous devais la vérité (bon la mienne bien sûr, parce que celles des autres vous la trouverez ailleurs, hein !), on ne s'est jamais menti et ce n'est pas la gratuité du dit roman qui allait me faire basculer du côté obscur de l'hypocrisie et des bonnes manières.

 

Alors voilà, de deux choses l'une, soit mes goûts littéraires ont sérieusement évolués (et en effet, pourquoi pas ?), soit l'inspiration d'Olivier Adam est sévèrement en berne !

 

Et croyez bien que j'ai d'autant plus de mal à vous le dire que j'étais une inconditionnelle de l'auteur il y a encore deux rentrées littéraires de cela !

Alors que j'étais prête à classer Les lisières dans la catégorie "dérapage-malheureux-que-tout-écrivain-peut connaitre", voici qu'Olivier Adam récidive avec Peine perdue ... et là je dis attention !!! D'autres se sont retrouvés blacklistés pour moins que cela, Olivier, ressaisis toi, autrement nous deux ça va mal finir !

 

Autant vous le dire, j'ai bien failli refermer le roman au bout de 20 pages, n'en pouvant plus de ces libertés avec la ponctuation et la grammaire, très en vogue chez nos auteurs français. Ras le bol de ces phrases sans verbe ou sans sujet, de ces virgules optionnelles, ça frôle parfois le ridicule et ça masque souvent la misère d'un style qui n'en a aucun ! Et cela m'a d'autant plus agacée ici, qu'Olivier Adam ne m'avait pas habituée à cela et que ça présageait d'un roman très moyen ...

Et puis les personnages ont commencé à prendre corps, et c'est probablement le grand talent de l'auteur, de savoir donner vie aux êtres malmenés par la vie, un peu brinquebalants mais souvent dotés d'une force et d'un courage très touchants ... seulement voilà cela ne suffit pas à faire un roman ! Parce que Peine perdue n'est finalement que ça, une succession de vingt et quelques portraits liés par un fil si mince qu'il faut parfois le chercher, avec tout de même deux dénominateurs communs, faire partie de la France des laissés pour compte et vivre sur la Côte d'Azur ... et mieux vous prévenir, pour Olivier Adam, la misère n'est pas moins pénible au soleil !!!

 

J'ai eu l'impression de lire un recueil de nouvelles plus qu'un roman, l'intrigue n'est que prétexte à faire entrer sur la scène un nouvel acteur toujours sur le mode "c'est dur pour tout le monde" et puis les personnages ont beau être attachants, au bout du dixième ça devient lassant, l'ennui arrive page 75, s'installe page 120 et c'est foutu pour les 280 restantes !

 

Voilà, je comprendrais que Priceminister sélectionne un autre blog plus conciliant que le mien l'année prochaine, mais quand même il fallait bien que quelqu'un lui dise à Olivier Adam, que ses lecteurs assidus se demandent s'il n'aurait pas un peu perdu la flamme, qu'il faudrait peut-être qu'il retourne en Bretagne la chercher, et puis qu'il sache qu'il n'est jamais aussi profond et touchant que lorsqu'il nous parle de fratrie, d'absence et de deuil, et si malgré cela l'inspiration ne vient toujours pas, qu'on lui dise alors qu'un grand écrivain se reconnait aux  nombres de pages qu'il ne publie pas.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vivi 21/03/2015 19:24

J'ai lu Des vents contraires et Le cœur régulier et, franchement, j'ai pas aimé. Trop triste !

Céline 07/01/2015 16:25

Comme toi, j'ai trouvé que l'intrigue n'était qu'un prétexte à faire des portraits certes touchants, mais bien insuffisants pour me passionner. Et puis bon, un peu d'espoir là dedans ça n'aurait pas été de refus non plus ;-)

Emma 05/01/2015 14:50

Voilà, au moins un que je ne rajouterais pas à ma liste, ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu un de ses livres !

Malika 05/01/2015 15:05

Et ça fait bien longtemps qu'il n'a rien écrit de bien !!

Tiphanie 03/01/2015 20:07

Ha zut, je n'ai pas lu ton billet en entier parce qu'il est dans ma PAL!! J'ai quelques craintes maintenant! J'en profite quand même pour te souhaiter une très belle année 2015!

Malika 05/01/2015 09:46

Merci ! A toi aussi Tiphanie !!
Je ne voudrais surtout pas influencer ta lecture ... tu reviendras me dire !!!

keisha 02/01/2015 15:17

Jamais lu cet auteur (une inconditionnelle m'a offert un poche de lui, hum, pas encore lu...)

Malika 05/01/2015 09:45

Ah oui ? Toi non plus !! Tiens je pensais qu'il était beaucoup plus lu que ça !

Mind The Gap 02/01/2015 11:19

Jolie chronique Malika. Je ne connais pas cet auteur, enfin ses livres donc je ne peux pas avoir d'avis. Ta dernière phrase est belle, je ne la connaissais pas. Mais bon si c'est un vrai breton, il va rebondir et en effet retrouver l'inspiration devant l'océan...bises !

Malika 02/01/2015 11:39

Tu n'as jamais lu Olivier Adam ?! Ah, tu m'étonnes !! "Le cœur régulier " ou "Des vents contraires" devraient beaucoup te plaire .

Oui j'aime beaucoup cette phrase de Stéphane Mallarmé, elle est très juste et certains auteurs devraient y puiser quelque sagesse !!!

attila 01/01/2015 16:38

Oui nous sommes egalement fâchés .....je ne tenterai pas celui ci ....il faudrait qu'il arrête un peu de se regarder le nombryl je crois...

Malika 01/01/2015 16:58

Tu as peut être bien raison !! Je partais naïvement sur une histoire de flamme et d'inspiration, mais ce n'est peut être qu'une histoire de nombril !!!

Laetitia 01/01/2015 15:50

Aie, plus tu le lis, moins tu l'aimes ce brave Olivier. Je suis d'accord avec toi sur le style de certains auteurs à la mode. Est ce parce qu'ils n'ont plus rien à dire qu'ils écrivent de cette manière? Je me suis faite la réflexion en lisant Simone de Beauvoir dernièrement. (ah ca fait du bien une belle écriture sans effet de style alambiquée, une belle écriture classique) Du coup, merci, j'aurai certainement acheté ce roman, si je n'avais pas lu ton billet

Malika 01/01/2015 16:59

Bon je ne dirais pas que c'est pire que Les lisières mais c'est pas mieux non plus !!!

Une Comete 01/01/2015 10:30

Pas d'accord Malika! Pour ma part ce roman m'a réconciliée avec Adam. Je te souhaite une bonne et heureuse année 2015 :)

Malika 01/01/2015 10:48

Ah !!!! Alors tu n'aimais pas ce qu'il faisait avant ? Dans ce cas , ça se tient !!!
Très belle année à toi aussi .

Denis 31/12/2014 23:40

On a dit cela de lui depuis qu'il est chez Flammarion

Malika 01/01/2015 10:46

Ah oui ?!! Intéressant , je n'avais pas fait le lien avec la maison d'édition !! Oui très intéressant !

Estellecalim 31/12/2014 18:30

C'est amusant (ou pas, je ne sais pas) mais je suis entièrement d'accord avec toi sans être d'accord ^-^. J'ai été très très très agacée par cette succession de petites phrases qui se répètent sans qu'on en voit le bout. J'ai même passer certaines pages. Mais j'ai aussi beaucoup aimé les différents chapitres consacrés aux personnages. On voit vraiment se dessiner chacun en quelques mots, c'est intéressant. Mais effectivement, l'histoire qui fait un fil rouge est bien ténue.

Estellecalim 04/01/2015 22:13

Merci pour ton accueil :)
C'est vrai qu'on aurait envie de retenir certains personnages pour aller plus loin et il aurait tout de même pu soigner l'histoire cadre aussi. Je ne m'en souviens même pas ! Et je crois aussi que je ne me souviens que de certains personnages (voire deux : la jeune fille et la vieille dame, va savoir pourquoi).

Malika 31/12/2014 19:09

Ah ! Ma réponse est partie trop vite !!
Je disais donc que oui les personnages nous tiennent jusqu'à un certain point parce que 26 portraits tous sur le modèle "VDM" ça devient assez vite indigeste ... Il nous avait habitué à mieux non ?!

Malika 31/12/2014 19:02

Oh bienvenue ici Estelle !!!

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com