Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 14:39

 

C'est toujours touchant un auteur qui se livre et nous raconte son parcours.

Richard Russo est un romancier américain salué par la critique, récompensé par le prix Pulitzer et au succès public sans faille depuis des années.
Dans son dernier roman, il prend le risque de l'intimité, du voile levé sur la relation à sa mère faite de culpabilité, de tristesse, d'incompréhension et de colère .

Après avoir lu Ailleurs, les thèmes de prédilection de l'auteur prennent tout leur sens, la relation familiale, le retour au source, les petites villes de l'Amérique dite profonde, autant de sujets qui hantent Richard Russo depuis l'enfance et dont il nous parle ici avec pudeur et chagrin.

Alors que l'auteur quitte sa ville natale pour vivre sa vie, contruire sa propre famille et rencontrer le succès, un lien puissant et toxique le ramène inexorablement vers sa mère . Femme autoritaire, fière et atteinte de toubles obsessionnelles, elle va avoir une emprise perverse et abusive sur son fils durant des décennies et ce jusqu'à sa mort.

Partagé entre la colère pour une mère, incapable de couper le cordon et la culpabilité de ne pouvoir la sauver de ses démons, Richard Russo raconte une histoire d'amour filiale touchante, écrite avec le recul et la lucidité indispensable pour comprendre comment tout cela a pu arriver.

Sans être le roman du siècle, Ailleurs est un roman qui se laisse lire et qui permet une approche intéressante de l'oeuvre de Russo.

 

 

Le mot de l'éditeur :

Peu de temps après la disparition de sa mère, Richard Russo, l'écrivain couronné du prix Pulitzer et auteur d'une dizaine de romans traduits dans le monde entier, prend la plume pour décrire la vie de cette femme autoritaire mais fragile qu'il adora autant qu'il la subit. À chaque étape de l'existence de son fils, de son enfance dans la banlieue industrielle de New York à sa carrière dans les universités américaines, à travers les différents seuils de son mariage, l'éducation de ses deux filles et les améliorations successives de son niveau de vie, elle le suivit comme une ombre encombrante et intouchable, ballottée au gré des déménagements successifs, écartelée entre ses tentatives de préserver un mode de vie qu'elle souhaitait « indépendant » et
les violentes crises nerveuses dont elle était si souvent victime, et qui marquèrent à jamais l'ensemble de la famille Russo. Ailleurs retrace le déchirant parcours d'un être torturé sa vie durant par un trouble obsessionnel-compulsif diagnostiqué trop tard, mais constitue, avant tout, la plus belle épitaphe adressée à sa mère par celui qui, parvenu enfin à la comprendre, fut son unique raison de (sur)vivre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 08/04/2014 18:08

J'ai déjà lu des avis positifs, à voir donc si je me lancerais un jour !

sous les galets 26/03/2014 11:46

je viens de le terminer et je lance mon billet cet après midi, je suis entièrement d'accord avec toi, pas un coup de coeur, mais pas loin quand même, j'ai beaucoup aimé son travail sur l'écriture...
Je mets ton lien
des bises

Malika 26/03/2014 21:04

C'est drôle je n'ai pas de souvenir des passages sur l'écriture !!! Ça aurait du l'interpeller et carrément me captiver ... Mais non, rien !

Malika 26/03/2014 14:25

Il a tout d'un roman je trouve mais forcément Russo étant romancier, ceci explique cela !!

Valérie 26/03/2014 13:43

Non, Malika c'est un récit purement autobiographique.

Valérie 25/03/2014 13:47

Il est en lice pour le prix Elle , dans la catégorie document.

Malika 25/03/2014 13:53

Document ? Tiens, curieux car pour le coup c'est un vrai roman !

keisha 25/03/2014 09:23

Ah j'ai adoré ce livre!!!!

Malika 25/03/2014 13:53

Pas vraiment un coup de coeur, il m'aura manqué un je ne sais quoi !

Malika 24/03/2014 16:31

C'est bien un Richard "Du temps où nous chantions", mais Powers pas Russo !
J'ai bien failli craquer pour le Tart aussi, depuis son Chardonneret, ils en font des tonnes sur son immmmense talent !! Curieux car jusque là je n'en avais jamais entendu parler.
Le maitre des illusions me tentait aussi mais c'est un sacré pavé et j'ai eu peur de me faire avoir ... du coup c'est parfait, tu vas tester pour moi, j'attends ton verdict pour me lancer !

Oui je reconnais que c'est tout de même plus fluide avec smartphone !!!

Attila 24/03/2014 16:42

oh mince !!!! je me suis trompée de Richard !
je suis bien d'accord avec toi sur Tart : avant je n'en avais JAMAIS entendu parler .... donc je me méfiais également ...et puis j'ai croisé ce "maître des illusions" dans une librairie "non habituelle" .... j'y ai vu un signe ! pour l'instant c'est franchement bien.
mais tu as raison c'est un pavé : 700 pages en poche .... j'espère que je regretterai qu'il n'y en ai pas plus !

Malika 24/03/2014 16:11

Faut pas !! Tu en as lu bien d'autres ... et puis il n'est jamais trop tard !

Attila 24/03/2014 16:22

"du temps où nos chantions" me fait de l'oeil depuis quelques temps ..... mais je viens de me plonger dans le fameux "le maître des illusions" de Donna Tart (oui parce qu'à force d'entendre que c'est geniaaaaaaaaaaal ..... je me suis laissée tentée ... en plus il est en poche ... et je dois dire que le début est très prometteur .... je suis accrochée !)
à bon entendeur .....
PS : t'as vu la réactivité depuis qu'on peut commenter depuis smartphone !!!!!!

Attila 24/03/2014 15:44

je n'ai encore jamais lu de Richard RUSSO ..... j'ai honte !!!!

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com