Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 05:06

 berenice-34-44

 

Ah, La Comédie Française !!!! Etant une inconditionnelle de cette illustre Maison, je ne pouvais passer à côté de ce roman.

Isabelle Stribbe, dont c'est le premier roman, connait son sujet pour avoir été responsable des publications à La Comédie Française.

Elle nous raconte le parcours d'une comédienne dans les années 30 et 40, alors que Paris s'apprète à vivre les heures les plus sombres de son Histoire. 

C'est donc la vie de Bérénice, prénom prédéstiné pour cette jeune femme qui se découvre très jeune une vraie passion pour le théatre, que nous allons suivre, des conflits familiaux aux rencontres amoureuses en passant par sa détermination à devenir commédienne. 

De manière très romancée, l'auteur nous entraine dans les coulisses de la grande Maison, on y rencontre Louis Jouvet, Jean Gabin, Jean Louis Barrault et bien d'autres personnalités qui ont écrites des pages de l'histoire de la Comédie Française jusqu'à ce que la Grande Histoire vienne percuter la petite.

Si Isabelle Stribbe n'a pas une plume à tomber parterre, elle a néanmoins un sens du romanesque et du dramatique qui se marie parfaitement avec un sujet historique. C'est parfaitement documenté, très bien construit et raconté avec sensibilité et justesse. Et pour un premier roman, c'est un très joli roman.

J'ai un peu regretté que la Comédie Française n'occupe finalement qu'un second rôle dans ce récit, l'essentiel de l'histoire tournant autour de Bérénice qui n'aura passé que quelques années dans la Maison de Molière, mise à la porte lorsqu'on découvre ses origines juives.

Ce roman m'a beaucoup rappelée "La Saga Parisienne" de Gilles Schlesser, dans la manière de se saisir de faits et personnages historiques comme d'une base mélodramatique à l'histoire. On est pris dans le récit avec le même engouement, en étant bien conscient de ne pas lire un grand livre mais avec le plaisir de lire un roman intéressant et très agréable.

 

 

Le mot de l'éditeur :

1934. Bérénice, adolescente juive, entre au Conservatoire contre la volonté familiale. La jeune fille, au prénom prédestiné, entame sa formation théâtrale dans la classe de Louis Jouvet. Sa vie est désormais rythmée par l’apprentissage des plus grands rôles du répertoire, elle croise
Jean Gabin, Jacques Copeau, Jean-Louis Barrault… Admise à la Comédie-Française, Bérénice de Lignières devient une comédienne de renom.
La montée du fascisme en Europe, les tensions politiques en France, les rivalités professionnelles, les intrigues amoureuses, rien n’entache le bonheur de Bérénice. Mais au tout début de l’Occupation, avant même la promulgation des lois raciales, la maison de Molière exclut les Juifs de sa troupe. La brillante sociétaire, qui avait dissimulé ses origines, est alors rattrapée par son passé.
Sous les ors et les velours de la Comédie-Française, au cœur du Paris de l’Occupation, vont se jouer les actes d’un drame inédit : celui d’une actrice célèbre prise au piège d’une impitoyable réalité.
Une trajectoire captivante de femme et d’artiste qui rend justice, à sa façon, aux destins brisés par la folie meurtrière de la Seconde Guerre mondiale. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Piplo 09/02/2014 21:33


Ah, tu vois tu hésitais pour mon challenge... celui-là en fait partie!!! (tu as le temps de réfléchir! c'est rétroactif ;-) )


Je ne connais pas Schlesser non plus...


Bisous

Malika 10/02/2014 14:38



Je suis toujours très motivée par l'idée mais c'est dans la pratique que ça coince, manque d'organisation probablement ! 



sous les galets 04/02/2014 16:19


Je ne l'avais pas reçu lors de l'opération Babélio, mais je le lirai dès qu'il sera en poche, même si ce n'est pas un grand roman, il m'intéresse quand même

Malika 04/02/2014 21:08



On ne peut pas lire que des chefs d'oeuvre non plus !!! Et c'est sans aucun doute un bon roman ... déjà pas mal !!!



Sophie S 03/02/2014 14:18


C'est intéressant comme manière de parler de la Comédie française, je suis bien tentée. 

Malika 04/02/2014 21:03



Je te le prête quand tu veux !!!



Nadael 03/02/2014 09:51


Un roman que j'ai déjà noté. Très envie de le lire.

Malika 03/02/2014 10:07



Il se lit très vite et c'est un bon moment de lecture assuré.



Philippe D 01/02/2014 11:37


Un thème qui, au départ, ne me dit pas grand-chose mais, vu l'époque où se déroule l'histoire, pourrait quand même m'intéresser.


Bon weekend. 

Malika 04/02/2014 21:01



C'est une époque très riche pour la littérature, c'est certain !!



Anne-Charlotte 29/01/2014 14:57


Très beau et agréable roman ! A découvrir sans tarder.

Malika 30/01/2014 08:33



Et encore un roman dont on a peu entendu parler et que je n'aurais probablement jamais lu sans Le cercle .



denis 29/01/2014 11:47


Il y a toujours quelque à apprendre d'un roman historique et Bérénice est un prénom célèbre des tragédies raciniennes.

Malika 30/01/2014 08:32



Oui c'est exact et la période de l'occupation est une mine d'or pour les historiens comme pour les romanciers. 



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com