Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 05:36

J'aime l'Italie...

Rien d'autre à expliquer quant au choix de ce livre !

 

Le pitch :

chaoscalmePietro Palladini est immobile, Dans l'œil du cyclone. Il ne sort plus de sa voiture, garée au bas de l'école de sa fille à Milan. Ce quadragénaire séduisant que la vie avait épargné vient de perdre sa femme, Lara. Il attend de souffrir, mais ce n'est pas si facile de ressentir la perte. Les amis et les anonymes viennent lui parler, l'étreindre, partager ce temps suspendu, ce "chaos calme" où il se réfugie désormais. Une jolie fille qui promène son chien, les collègues de travail à la veille d'une fusion financière sans précédent, un frère fumeur d'opium, une belle-sœur qui se dénude en pleine crise de nerfs, une milliardaire érotisée, tous perdent à un moment leur calme, leur dignité, leurs masques. Tous renoncent à la comédie sociale. Sur cette situation digne d'un Beckett loufoque. Sandre Veronesi construit un roman polyphonique, livre de la maturité, émouvant, ample, magistralement tissé : le mélange de l'intime dans ce qu'il a de plus vibrant et du réel dans ce qu'il a de plus dérangeant.

 

Mon point de vue :

Je dois bien avouer que ce bouquin m'a laissé un arrière goût de quelque chose mais je ne sais pas bien quoi !...

Je n'ai pas été embarquée sur la totalité du livre, voire j'ai carrément sauté des pages tellement cela m'était pénible... Fait rarissime !!

Ou à l'inverse je dévorais le chapitre car tout y était tellement vrai.

Bref, un drôle de bouquin qui m'a séduite, car l'impression globale est très positive et notamment :

> par son lieu -l'Italie, Milan- spécialement son début de déroulé (car c'est la Toscane de mes vacances, exactement le même endroit : Roccamare, Castiglione de Pescaia),

> son thème (comment un père abandonne tout pour se consacrer à son unique enfant après la perte de sa femme),

> son audace (ou comment la désociabilisation vous guette dès que vous sortez des sentiers battus),

> sa psychologie et ses sentiments (ou comment ce père s'étonne du comportement de son entourage...),

... et en même temps un bouquin qui m'a agacée je crois...

Un bouquin très masculin en fait, c'est peut-être pour ça que ce goût laissé qui n'est pas totalement définissable !

 

Faites-vous votre propre religion !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cécile 09/02/2011 15:32



Rapport à l'Italie...


Il faut lire L'Italie di j'y suis de Philippe Fusaro... Génial



3bouquins 11/02/2011 18:09



Hé hé, merci du conseil, je vais aller voir de quoi il en retourne.


boulie



vivi 08/02/2011 20:59



Je suis aussi en Italie avec La Porte des Enfers mais par contre je ne m'ennuie pas du tout. Pas question de sauter des pages (quelle horreur !!!)....



Malika 09/02/2011 08:27



Et tu as bien raison, sauter les pages ou ne serait ce qu'une seule ligne d'un Laurent Gaudé ...impensable !!!! J'ai adoré La Porte des Enfers, c'est très très fort !!



sylire 07/02/2011 21:18



Moi j'ai adoré et je dois dire que je ne m'y suis pas ennuyée du tout !



3bouquins 11/02/2011 18:07



Je peux le comprendre, ce livre peut vraiment vous embarquer... Et ce qui me plaît le plus dans ce genre d'écriture c'est la division ! Il n'y a pas d'avis unique, j'adore.


Bon WE



Laetitia 07/02/2011 11:50



Très spécial en effet, cet homme qui attend une souffrance qui ne vient pas!


Je suis d'accord pour dire que c'est un roman masculin, malgré tout J"ai beaucoup aimé. J'aurai juste souhaité que la fin soit un peu plus aboutie.


Laetitia



3bouquins 07/02/2011 17:30



Masculin, oui...


J'aimerais bien avoir l'avis d'un homme là-dessus.



Kathel 07/02/2011 08:41



J'ai lu ce livre à sa sortie et pour moi aussi, l'avis était plutôt mitigé... C'est l'ennui qui avait fini par l'emporter.



3bouquins 07/02/2011 17:30



Ah, et bien je vois que je ne suis pas seule à avoir vécu une curieuse lecture alors...



Malika 02/08/2010 13:15



Tout pareil pour moi ...!


J'ai adoré le début, puis sauter une vingtaine de pages soporifiques pour ne plus le lacher et m'y attacher avec beaucoup d'affection ...


Effectivement, un bien curieux bouquin !!!



3bouquins 07/02/2011 17:36



Oui, c'est ça... Tu passes de l'enchantement à l'agacement puis à l'admiration...


Très bizarre



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com