Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 04:08

 

Chrysis de Jim Fergus

 

chroniqué par Anne-Charlotte S

 

 

Ma rencontre avec ce roman :

Avec la newsletter My Little Book Club qui titrait « Ne passez pas à côté de ce livre ».

L'auteur ou ce que j'en sais :

Jim Fergus est un écrivain américain, né de père américain et de mère française. Je l’avais découvert avec son livre « Mille femmes blanches ».

L'histoire ou ce que je veux en dire :

« Chrysis », dont l’intrigue commence au début du XXe siècle, dépeint deux sociétés qui s’entrecroisent. Celle liée à la guerre et à la souffrance des poilus, et celle des années qui suivent qui riment avec légèreté.

Un jeune Américain, Bogey Lambert, quitte le ranch familial dans le Colorado avec son cheval Crazy Horse. Il souhaite rejoindre l’armée française et combattre les Allemands, au prétexte qu’il a par ses ancêtres du sang français. Après avoir parcouru le territoire américain et après des aventures rocambolesques, il réussit à s’embarquer, avec son cheval, vers la France…

De l’autre côté de l’Atlantique, une jeune fille, Gabrielle Jungbluth, quitte les Vosges avec ses parents pour se réfugier à Paris. Son père est colonel. Lorsqu’il est présent, ils partagent une réelle complicité : ils peignent ensemble des heures durant.

La jeune fille s’inscrit aux cours de peinture à l’Atelier de Peinture des Elèves Femmes de l’Ecole des Beaux-Arts. Elle découvre le Paris d’après-guerre. Volontaire et passionnée, libre et rebelle, elle bouscule son milieu et un monde de l'art où les hommes jouissent de tous les privilèges. Elle s’émancipe et se choisit un autre nom, Chrysis. Elle ne tardera pas à se perdre dans les plaisirs désinvoltes et à devenir l'une des figures de la vie nocturne et émancipée du Montparnasse des années folles. C'est là qu'elle va rencontrer Bogey, avec qui elle va vivre une folle histoire d'amour.

 

Mon avis sur le sujet :

Le préambule du livre est extrêmement émouvant : Jim Fergus raconte une histoire personnelle très forte liée à l’une des œuvres de Chrysis, « Orgie ». En voyage en Europe avec sa compagne en fin de vie, ils achètent cette toile. Un épisode de sa vie qui conduit Jim Fergus à en savoir plus sur cette artiste…

Malheureusement, je trouve que l’intensité  n’est pas au rendez-vous dans le livre. C’est un roman facile et agréable à lire, le style de Jim Fergus reste très poétique. Mais par contre, il manque de profondeur tant dans les sentiments des personnages que dans la description l’ambiance de l’époque : Montparnasse, les artistes de l’époque…

 

L'image qui me restera de ce roman :

 « I’m a poor lonesome cow-boy », qui colle bien à l’image que je me fais du cow-boy Bogey.

 

Une phrase qui donne le ton :

"Gabrielle respirait le parfum musqué et enivrant de la liberté et de l’indépendance, un mélange plein de vitalité  d’hommes et de femmes, d’art et de sexe, d’amour et de violence, de pauvreté et de richesse ; tout y était, tous les aspects débridés de la nature humaine et des comportements humains, libérés de leurs entraves et prêts à s’exprimer."

 

Trois mots pour définir ce roman :

Montparnasse, peinture, érotisme

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Charlotte S - dans Chroniqueur du jour - bonjour !
commenter cet article

commentaires

julie 04/11/2013 19:18


Pour ma part, j'avais assez bien aimé Marie-Blanche et étais ravie de retrouver cet auteur. Je partage toutefois totalement la critique d'Anne-Charlotte et suis bien désolée d'avoir déjà acheté
mille femmes blanches, que j'ai moins envie de découvrir en conséquence (sauf si l'une de vous m'y encourage...)... Ca m'apprendra à faire trop rapidement confiance à un auteur uniquement sur
base d'un seul roman...

Malika 04/11/2013 20:00



Tu as parfaitement bien fait d'acheter "Mille femmes blanches" !!! C'est avec ce roman qu'Anne Charlotte et moi avons découvert l'auteur et nous en gardons toutes les deux un excellent souvenir.
Il me semble beaucoup plus abouti que Chrysis.



evalire 26/10/2013 21:34


Je n'avais pas vraiment aimé le style de Mille femmes blanches et je ne regrette pas d'avoir fait l'impasse sur celui ci .cet auteur ne me correspond pas , mais il y en a tellement d'autres à
découvrir .

Malika 28/10/2013 15:03



Oui je suis d'accord c'est un auteur qui en vaut bien d'autres et qu'il n'est pas indispensable de lire !



Alex-Mot-à-Mots 24/10/2013 10:50


Le sujet était intéressant, pourtant.

Nathalie 23/10/2013 20:19


Un avis, qui donne très envie d'ouvrir un roman de cet auteur, et de démarrer par celui ci surtout si les plus anciens sont meilleurs.

Emma 23/10/2013 18:07


Je passe, je me suis tellement ennuyée lors de la lecture de Marie Blanche...

sous les galets 23/10/2013 16:55


Quel dommage quand même, parce que l'histoire est vraiment très tentante!! C'est l'une de mes périodes favorites

Malika 23/10/2013 14:11


Merci Anne Charlotte pour cette chronique qui donne bien l'esprit du roman.


J'ai passé un agréable moment en compagnie de Chrysis même si j'aurais préféré que Jim Fergus mette davantage de profondeur, d'intensité et d'émotion dans cette histoire. Mille femmes blanches
était, en ce sens, beaucoup plus abouti.

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com