Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 05:48

 

 

La mare au diable de George Sand

chroniqué par Sandra


 17196 1183455

Ma rencontre avec ce roman :
La lecture de ce roman m'a été imposée une première fois en classe de quatrième. J'ai tellement accroché que je l'ai lu dans la nuit, bien qu'il y eut cours le lendemain matin.
Je crois pouvoir dire que c'est le roman qui m'a initié à la littérature et surtout me l'a fait aimer.

 

L'histoire ou ce que je veux en dire :
La mare au diable raconte l'histoire d'un jeune fermier, veuf, sommé par ses beaux-parents de trouver une nouvelle épouse afin de s'occuper de ses 3 jeunes enfants.
Germain doit donc rencontrer une femme, désignée par son beau-père, dans un village de l'autre côté de la forêt.
Pour parcourir ce chemin, Germain est accompagné de Marie, une jeune voisine, qui doit quitter sa mère afin de travailler dans une ferme éloignée.
En traversant la forêt, ils se perdent. La nuit tombe.
L'auteur ou ce que j'en sais :
George Sand est née dans le Berry, où se situe l'action du livre, en 1804. Mal mariée, elle eut une vie sentimentale extrêmement mouvementée, collectionnant les amants plus ou moins célèbres : Jules  Sandeau (qui lui inspira son pseudonyme de George Sand), Musset, Mérimée, Chopin et d'autres moins connus.
Elle a écrit plusieurs romans champêtres inspirés de sa vie dans le Berry ou elle a passé une bonne partie de sa vie, l'autre partie se déroulant le plus souvent à Paris ou en voyage.
Elle était républicaine, démocrate et féministe engagée. Elle a écrit des romans et publié des articles dans des journaux en ce sens. Elle a également écrit des pièces de théâtre ainsi que des contes.
Mon avis sur la question :
J'ai relu ce roman avec presque autant de plaisir que lorsque j'avais 14 ans.
J'ai aimé cette histoire simple qui montre la vie de labeur des paysans. Ici, chaque  personnage est  presque idéalisé afin de mieux faire ressortir la rigueur de la vie à la campagne. Pas de rebondissements, pas de suspense, juste une belle histoire d'amour entre un homme, une femme et un enfant, qui se construit dans une atmosphère envoûtante.
Le style est simple et fluide, à l'image de l'histoire.
L'image qui me restera de ce roman :
La nuit, un homme, une femme, perdus dans une forêt protectrice, presque enchanteresse.
Une phrase qui donne le ton : 
Ce qui l'empêchait alors de s'orienter, c'était un brouillard qui s'élevait avec la nuit, un de ces brouillards des soirs d'automne que la blancheur du clair de lune rend plus vague et plus trompeurs encore.
Trois mots pour définir ce livre :
Onirique, charme, simplicité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eimelle 20/02/2014 13:30


il faudrait que je le relise, lu il y a trop longtemps!

Sophie S 03/02/2014 14:14


Tu m'as donné envie de fouiller dans ma bibliothèque pour remettre la main dessus !

Loo 02/02/2014 23:15


Je l'ai lu l'année dernière avec beaucoup de plaisir. Pourtant comme tu dis il n'y a pas de rebondissement. Mais il y a quelque chose dans cette histoire de touchant.

suzy blondax 24/01/2014 17:35


Diantre! jamais lu, mais ca me donne envie...

Malika 26/01/2014 17:51



Ah tiens, j'aimerais bien savoir ce que tu en penses !!!



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com