Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 05:26

 

 

 

Je commencerai ce billet en remerciant Laetitia qui a eu les bonnes idées  de m'offrir ce livre et de le présenter à notre cercle d'octobre.

Les bons romans n'étant pas forcément ceux que l'on croise dans toutes les librairies, celui-ci n'échappe pas à la règle et je serais passée à côté sans le flair de Laetitia !

Les  éditions Gallmasteir aiment les romans du genre "nature writing" et cette maison a l'intelligence de dénicher très souvent de vrais talents.
Je n'aurais pas classé ce roman dans la catégorie "nature" pour ma part mais pour ce qui est du talent, y a pas à déblatérer , Pete Fromm n'en manque pas !

L'auteur nous plonge dans l'univers d'Austin, gamin de 15 ans qui a deux passions : le base ball et sa grande sœur Abilene. Nous sommes au cœur du Texas, dans un bled paumé et isolé, au sein d'une famille à l'apparence tranquille.

Un récit d'une incroyable fluidité qui met en scène de très beaux personnages et nous raconte l'histoire d'une famille américaine qui doit traverser la douloureuse et périlleuse épreuve de la maladie maniacodépressive de l'un de ses membres .
C'est captivant, d'une incroyable sensibilité et d'une finesse psychologique sans faille.
Ce quasi huis-clos entre les parents , le fils et la grande sœur par qui le déséquilibre familial va arriver, est raconté avec beaucoup de justesse et d'intelligence, on est au cœur de chacun des personnages pour tenter de comprendre comment un tel drame peut arriver et comment chacun va tenter d'y faire face.

Loin d'être un roman sur cette maladie insidieuse, c'est avant tout un roman sur les liens familiaux et l'amour indestructible entre un frère et une sœur.
L'émotion est palpable, le ton d'une grande justesse et la tension qui rôde et ne cesse de monter rend le récit haletant.

J'ai vécu trois jours dans cette famille américaine et je me souviendrai longtemps de cette rencontre .


Le mot de l'éditeur :

Dans un coin isolé du Texas, un frère et une soeur s'inventent un univers fait de rêveries, de fugues et de baseball pour échapper à une vie trop ennuyeuse. Peu à peu, le jeune garçon voit son ainée s'enfoncer dans la maladie mentale et lui échapper irrémédiablement. Une histoire mélancolique et au ton juste

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 27/11/2013 10:01


Intéressant malgré que je n'aime pas du tout  le genre "nature writing".

Malika 27/11/2013 13:17



Et bien justement ce n'est pas vraiment le genre de ce roman-ci, je ne suis pas trop fan non plus du nature writing en général !



DENIS 20/11/2013 21:49


Très envie de lire ce livre au vu de ce que tu en dis.

Malika 24/11/2013 10:33



Il est un peu passé au travers des mailles médiatiques et blogosphériques ... et pourtant !!



attila 20/11/2013 15:19


gallmeister a l'art de dénicher de sacrés bons bouquins ! ( il publie Vann alors !!!!) etr je suis ravie qu'ils ne se cantonnent pas au "nature-writting" pure souche ... mais pour plus de
lisibiklité il pourrait peut être créée une autre collection qui éviterait le fourre tout nature writting souventy trompeur.( Impurs en nature writting ........ pas adapté du tout, non ?)


celui-ci est déjà passé plusieurs fois dans mes mains mais .... je l'ai reposé .. je me le garde pour les vacances de Noël ....entre le saumon fumé et la bûche glacée.


en parlant de Vann, as tu lu "em mer" le médicis étranger ? j'ai lu que c'était un sukkwam island sur les flots ...... je vais me jeter dessus à la première occasion. il se pourrait qu'il te
plaise, non ? 

Malika 20/11/2013 18:06


Non je ne l'ai pas lu, je l'ai bien vu passer en me demandant quel était ce roman qui avait piqué le Médicis Etranger à Confiteor ... mais ça vaut la peine qu'on se penche sur son cas !!! On en
reparle ...


Anis 19/11/2013 21:56


Oui tu me donnes encore envie d'ouvrir ce livre-là.

Malika 20/11/2013 18:07



J'ai eu la chance d'avoir une vague de très bonnes lectures ces dernières semaines !!



evalire 19/11/2013 21:04


Comment accepter la différence surtout quand elle touche ses proches ,une rencontre que j'effectuerai bien ( je note)

Malika 20/11/2013 18:08



L'auteur pose effectivement le doigt sur cette question de manière très sensible et touchante.



Violette 19/11/2013 15:35


j'aime les huis clos mais les maladies mentales... bof bof. A voir...

Malika 20/11/2013 18:08



Il faut la peine malgré le sujet pas très joyeux !



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com