Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 04:35

 

L'hibiscus rouge de Chimamanda Ngozie Adichie

 

9782253113294.jpg

 

 

Que de force, de tristesse et de rage dans ce roman !

 

Après "L'autre moitié du soleil", Chimamanda Ngozi Adichie m'a une fois encore emmené très loin, au delà des frontières, vers cette Afrique noire que je méconnais tant.

 

Encore plus bouleversant que son précédent roman, "L'hibiscus rouge" est l'histoire d'une famille pleine d'amour qui doit combattre le fantôme destructeur d'un père obsédé par le salut des âmes.

 

C'est toujours avec une grande sensibilité que l'auteure nous dépeint ce quotidien nigérien tourmenté par les coups d'état, le respect des traditions et les lois imposées par l'Eglise.

 

Deux enfants sont ici au coeur de l'histoire, un frère et une soeur, dont la sagesse et le courage nous font croiser les doigts tout le long du roman ... pour que cela se termine bien pour eux.

Et puis bien sûr, ce père autoritaire, généreux, aimant, violent, admiré, haï ... bref un personnage en perpétuelle dualité intérieure, dualité d'autant plus intéressante qu'elle  entrave le regard et le jugement et n'a fait que renforcer ma colère mélée de tristesse.

 

 

Et c'est bien la colère qui aura prédominée ma lecture, face à une Eglise castratrice, destructice et dictatrice, et ce douloureux constat, une fois encore, que la religion aura fait plus de mal que de bien au cours des siècles en son seul nom.

 

Un roman puissant qui m'a bouleversé et qui me laissera des traces.

 

 

Le mot de l'éditeur :

Kambili a quinze ans. Elle vit à Enugu, au Nigeria, avec ses parents et son frère Jaja. Son père, Eugene, est un riche notable qui régit son foyer selon des principes d’une rigueur implacable. Sa générosité et son courage politique en font un véritable héros de sa communauté. Mais Eugene est aussi un fondamentaliste catholique, qui conçoit l’éducation de ses enfants comme une chasse au péché.
Quand un coup d’Etat vient secouer le Nigeria, Eugene, très impliqué dans cette crise, est obligé d’envoyer Kambili et Jaja chez leur tante. Les deux adolescents y découvrent un foyer bruyant, plein de rires et de musique. Ils prennent goût à une vie simple, et ouvrent les yeux sur la nature tyrannique de leur père. Lorsque Kambili et son frère reviennent sous le toit paternel, le conflit est inévitable?
Sensible et émouvant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 28/06/2011 10:19



J'aime ces romans qui nous font réagir. Je note ce titre au parfum de fleurs.



oops 25/06/2011 14:56



ce roman m'a laissé un très bon souvenir, lu il y a déjà quelques temps !



enna 23/06/2011 18:33



Ca a été un coup de coeur pour moi, j'ai trouvé l'histoire très émouvante et les personnages très fort! J'ai aussi beaucoup aimé "l'autre moitié du soleil" de cet auteur!


http://ennalit.canalblog.com/archives/2009/08/06/14530568.html



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com