Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 04:30

 

La confusion des peines de Laurence Tardieu

 

9782234070141

 

 

Ce roman proposé par Steph lors de notre dernier Cercle, fait parti de nos coups de coeur du mois ... et pour cause ...

 

J'ai découvert et suis tombée sous le charme de Laurence Tardieu en lisant "Puisque rien ne dure", et bien que "Un temps fou" m'ait déçue, j'attendais de pouvoir à nouveau me délecter de ses mots, de sa sensibilité et de sa clairvoyance sur les sentiments humains .

 

Son dernier roman est une sorte de lettre ouverte à son père, une lettre absolument bouleversante de justesse et d'émotion.

Elle nous parle bien sûr d'un amour inconditionnel pour son père mais pas que ...

Elle raconte surtout comment devenir une femme quand on vit dans l'ombre de son père, comment admettre les failles d'un homme que l'on considère depuis toujours comme infaillible, comment pardonner les mensonges à celui en qui on avait une confiance aveugle et démesurée et comment dire les choses et montrer ses sentiments quand on a était élevé dans le silence et la retenue ...

 

Laurence Tardieu nous parle donc de son histoire mais c'est de nous dont elle parle, de notre relation à nos parents et du chemin à parcourir pour s'émanciper d'eux, pour les voir comme des personnes et plus comme des héros et pour ainsi admettre enfin leurs erreurs et leurs faiblesses.

 

Elle parvient avec pudeur, émotion et sincérité à trouver les mots et le ton pour enfin dire les choses et sortir du silence qui ronge, brûle, étouffe et tue parfois ... Et c'est un vrai bonheur pour le lecteur tant la plume de Laurence Tardieu sait être belle, bouleversante, cinglante et lumineuse à la fois .  

 

 

Le mot de l'éditeur :

 J’ai toujours su qu’un jour, ce livre, je l’écrirais. Il m’a fallu du temps. Il m’a fallu écrire d’abord d’autres livres, plus doux, plus feutrés, inventer des histoires, sans doute tentatives d’approche de celui-ci. Un jour d’août 2009, parce qu’il ne pouvait plus en être autrement, j’ai su que j’allais enfin affronter ce autour de quoi j’avais toujours tourné. 
On écrit de très loin. De ce qui ne peut se dire. Vient un moment où écrire, c’est aller chercher tout ça, qui se tenait enfoui, secret, pour le libérer enfin, afin de pouvoir continuer à vivre. 
La confusion des peines, c’est le livre d’une fille pour son père. La fille, la narratrice, prend appui sur le silence qui depuis dix ans a entouré la condamnation de son père et, dans le même temps, la mort de sa mère, pour tenter de retracer un cheminement : qui est cet homme, qu’enfant elle a aimé d’un amour fou, qui lui apparaissait tellement au dessus des autres, qui un jour s’est brutalement retrouvé condamné pour corruption, et qu’aujourd’hui elle ne sait plus rejoindre ? Comment comprendre, accepter, qu’un homme n’est pas un mais multiple, secret, contradictoire, faillible – humain ? Et, ce cheminement étant fait, comment sortir du silence qui la lie depuis toujours à ce père, si proche et si lointain, pour s’arracher à lui et exister enfin ? 
N’être plus la fille, devenir une femme ? La confusion des peines, c’est cette expérience : celle, miraculeuse, que permet l’écriture : passer d’une rive à une autre – naître, enfin. » Laurence Tardieu

Partager cet article

Repost 0

commentaires

titoulematou 31/10/2011 19:21



j'ai bien aimé aussi la sensibilité avec laquelle elle parle de son père, sans jamais le juger ( !) mais seulement en cherchant à comprendre ce qui s'est passé, et ce qu'elle peut, elle, faire de
tout ça.



Anne 30/10/2011 11:34



Puisque rien ne dure et La confusoin des peines sont dans ma PAL depuis la soirée littraire de la semaine drnière. L'auteure est belle, fine, délicate, douce. J'espère bien la rencontrer encore
quand j'aurai lu ces livres !



Alex-Mot-à-MOts 27/10/2011 19:12



J'aime également son écriture (sauf pour "Un temps fou"). J'ai noté son dernier roman, il n'y a plus qu'à...



Fransoaz 27/10/2011 17:46



Une auteure que j'aime beaucoup mais je n'ai pas vraiment adhéré à ce livre-ci. Une longue lettre qui intéresse surtout celle qui l'écrit et sans doute aussi le destinataire (quoique!)



Luna 20/10/2011 15:52



Ça m'a tout l'air d'un très joli livre !



attila 20/10/2011 15:14


Le titre me rappelle trop le boulot. ......


Nadael 20/10/2011 10:19



Le thème de ce roman semble intéressant, même s'il me paraît bien triste...je note quand même.



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com