Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 05:50

La cote 400 de Sophie Divry

  41TP-08uMaL__SL160_.jpg

Je vous l'annonce d'emblée, ce livre est à classer dans la catégorie "pas indispensable du tout" !!

Voilà, ça c'est dit ...

J'ai déjà eu l'occasion de vous le mentionner, j'aime assez les livres qui nous parlent des livres ... genre le "Le cercle littéraires des épluchures de patate", "la reine des lectrices",  "Le guide des incendiaires des maisons de Nouvelle Angleterre " ...etc.

Mais encore faut-il qu'ils soient intelligents, bien écrits, innovant .

Sophie Divry choisit avec ce roman de nous livrer les pensées d'une bibliothécaire sur son métier ...voilà qui avait toutes les chances de me plaire !

Seulement voilà, le sujet est plutôt original et Sophie Divry écrit plutôt bien ...

Mais alors, quel regard étriqué !!!

Sophie Divry n'a rien trouvé de plus original comme portrait de bibliothécaire que celui de la vieille fille, sans amie, sans amoureux, n'ayant pour seul refuge que ses livres et son triste métier ... 

Son portrait est une succession de clichés et de caricatures, celle sur le non-adhérent à la bibliothèque est assez représentative :

" je vais vous dire qui typiquement n'entre jamais ici : l'homme blanc riche, entre trente cinq et cinquante ans. Pourquoi ? Parce qu'à cet âge il fait parti des barbares dominants. Monsieur ne fréquente pas les infrastructures publiques. Jamais vous ne verrez monsieur dans un bus. Monsieur ne partage rien avec les autres, monsieur possède.[...]. Monsieur a du pouvoir d'achat. Une maison. Deux voitures. Monsieur n'a pas de temps. Il paie un abonnement au club sportif. Pense-t-il jamais,monsieur, à la maison commune ? Non, il se considère comme tout puissant, un self-made-man, un âne."

Whaaaou !!! Ca sent l'aigreur, le préjugé et la jalousie de celle pour qui les fins de mois doivent être compliqués !!!! ....

Je n'ai rien contre les personnages antipathiques, revêches voire carrément abjectes mais alors il faut étoffer et creuser pour lui donner une profondeur et un interêt que cette bibliothécaire n'a pas.

Sophie Divry l'a rend juste in-attachante et inintéressante et c'est bien dommage pour ce personnage comme pour le lecteur !!!

 

Ce roman est très court, et grand bien nous fasse ...car c'est tout de même 60 pages de monologue et quand on sait que la narratrice en question n'est ni passionnante ni drôle, on compte un peu les pages !! 

J'aurais tellement préféré un regard nouveau et plus flatteur sur les bibliothécaires !!!

 

Le mot de l'éditeur :

Une bibliothécaire d'une cinquantaine d'années, après vingt-cinq années à faire ce métier, et en bonne partie dans la cave d'une bibliothèque de province, à ranger des livres sagement alignés dans leur rayon respectif, et qui trouve ce métier terrifiant à maîtriser cette vertigineuse production humaine, fruit de deux milles ans de civilisation. Elle qui ne s'accorde d'autre fantaisie que d'installer une plante verte pour rendre les lieux plus agréables, mais qui pulvérise dans l'explosion de son monologuethéâtral l'ordre et « la toute puissance de la rationalité », incarnée par le système de classification de Dewey. Dans son sous-sol, on lui balance tout ce qui ne peut être classé : les numismates, les médailles militaires, la généalogie, la psychanalyse, l'occultisme… Et La cote 400 est vacante depuis qu'on a mis les religions avec l'histoire et ça lui donne le vertige d'imaginer quel domaine du savoir prendra cette place.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agathe 05/06/2012 12:25


Ah mince! Il me faisait de l'oeil celui-là!

vivi 25/03/2011 21:32



Bon alors, pour celui-là, son compte est bon.... Je retiens "pas indispensable du tout".



Malika 28/03/2011 14:39



Cela dit, d'autres ont aimé ...!! ...mais moi pas !



Luna 25/03/2011 17:00



J'aime beaucoup ta critique. Tu dis ce que tu penses et tant mieux, ça fait du bien de lire quelqu'un comme ça :)


Merci d'être passée !



Malika 25/03/2011 17:13



Ah quoi bon si c'est pour jouer les langues de bois ...


Vive l'indépendance et la liberté d'expression !!



Alex-Mot-à-Mots 25/03/2011 09:40



Flute, moi qui l'avait réservé à la BM. Mais bon, si il est court, ça ira vite.



Malika 25/03/2011 16:09



Il est effectivement très court ... mais surtout la lecture est tellement subjective qu'il te plaira peut être ! Reviens me dire ...



george 25/03/2011 09:14



moi j'ai adoré cette bibliothècaire, son ton, son humour, cette logorhée où elle mélange tout. je l'ai pris au second degré. Oui, elle est aigrie mais elle aime son métier, et je ne trouve pas
qu'elle montre une vision si négative des bibliothèques ! j'ai connu ce genre de bibliothécaire en fac. j'ai aussi appris beaucoup de choses ! je crois que ce roman suscite des réactions très
différentes !



Malika 25/03/2011 16:08



En fait ce qui m'a déçu, ce n'est pas tant l'image négative que l'image convenue et sans regard nouveau ...



le journal de Chrys 25/03/2011 07:00



Je ne connaissais pas cette auteure.


 


Merci et belle journée!!!



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com