Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 05:01

 

 

 

 

Vendredi soir se déroulait notre Cercle de lecteur,

alors pour ceux qui n'ont pas pu venir ...et pour les autres, voici un petit condensé de la soirée.

   

C'est un cercle spécial, autour d'Alexandre Prstojevic, pour comprendre la littérature de la Shoah, qui nous a réuni vendredi soir . Nous étions un peu nombreux mais néanmoins attentifs et disciplinés ... il faut dire que lorsqu'Alexandre parle littérature, tout le monde se tait et écoute ...

  

Ce n'est pas tous les mois que notre cercle est animé par un professeur et chercheur en littérature comparée ... et forcément pour nous autres lecteurs passionnés, ce ne fut que du bonheur ! 

 

Ce fut donc une soirée riche et exaltante pendant laquelle :  

 

Sandra a grandement mérité de gagner le challenge des 3bouquins ...

 

Le félin des lieux a bien tenté un sabotage de notre soirée ...

 

Laetitia et Framboise ont débattu du sujet encore chaud-bouillant de la France collabo ...

 

Sandra s'est interrogée sur la valeur littéraire du texte de Primo Lévi ...

 

Alexandre a évoqué le danger de la "Robinhoodisation" de la Shoah ...

 

Anne s'est indignée de l'inégalité de traitement en France des chercheurs en sciences versus les chercheurs en sciences humaines ... 

 

Lilia  nous a rappelé les dessous de l'Histoire de l'attaque sur Pearl Harbor ...

 

Et Framboise a bel et bien réussi à trouver l'improbable lien entre Houellebecq et le thème de la soirée ...

  

 

Et puis en vrac et dans le désordre, il a été question ...

Du rapport parfois ambigu entre l'Histoire et la fiction, de l'influence majeure d'écrivains tel que V.Woolf, M.Proust ou J.Joyce sur la littérature de la Shoah, de la peinture de Picasso, de la philosophie de Derida, du cinéma de Tarantino, de la place du homard dans l'Art contemporain, du tournant décisif que fut le Procès Eichmann, de l'importance de la linguistique, de l'art pour l'art, de post-autonomie et de post-modernité, de la littérature comme marchandise, de structuralisme, du pouvoir des livres à changer le cours de l'Histoire, du droit des auteurs à faire littérature de tout, de la polémique "Jan Karski", de Claude Lanzmann, de la viedesidées.fr, de l'antisémitisme avéré ou non de la Pologne, de ce que savaient véritablement les forces alliées en 1942, de la liberté d'interprétation de l'Histoire par un artiste, de Claude Simenon, de la littérature de masse ... et puis, et puis ...

 

 

Un Cercle exceptionnel qui l'aura été à tous les niveaux et qui n'aurait pu avoir lieu sans la participation remarquable,  amicale  et chaleureuse d'Alexandre Prstojevic ... que je remercie infiniment, une fois encore !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> c'était en effet passionnant, mais en ce qui me concerne, je suis ravie de constater que les listes de livres à venir traitent d'autres sujets que la shoah!!!<br />
Répondre
V
<br /> Merci encore à Alexandre et Malika pour ce grand moment de partage, riche en enseignement. Le thème grave de ce cercle a été évoqué de manière instructive et intelligente. <br />
Répondre
S
<br /> Je partage complètement ton sentiment Anne-Laure, tu résumes très bien ma pensée. La seule explication que j'ai trouvé à ce phénomène est que dans ce temps ancien où nous étions élèves, nous<br /> prenions des notes que nous relisions peu de temps après les avoir écrites (enfin, le plus souvent!). Peut-être cela contribuait il à "ancrer" les informations dans notre mémoire. (Re)lire<br /> l'ouvrage d'Alexandre va peut-être nous aider à remettre un peu d'ordre dans nos têtes. Et puis si ça ne marche pas, eh bien il faudra qu'il revienne!<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je crois effectivement que le secret est là Sandra, prendre des notes, relire, apprendre, réviser ... Bref, tout ce que nous faisons étudiants ... et ne faisons plus du tout adultes !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Une soirée formidable et les échanges continuent à ce que je vois. Bon le lien entre la shoah et le homard etait  bien interessant et logique sur le coup mais semble difficile à retrouver<br /> quelques jours après. Tout etait si riche et digne d'un cours de fac haut nibveau que j'ai l'impression de n'avoir retenue que la surface des informations partagées. C'est frustrant car tout<br /> etait clair et limpide sur le coup et là j'essaye de reformuler dans ma tête et c'est une exercice qui me semble confus. On n' est et ne devient pas prof par hasard. Mais elève, nous l'avons tous<br /> été ! Et pourtant comment enmagasiner autant de choses nouvelles maintenant que nous ne sommes plus éléves et que l'on ne sait plus ni apprendre ni retenir ? J'en garde de toute<br /> façon quelque chose, c'est certain et notamment le gout d'une soirée formidable, depaysante et surprenante. Merci à tous les participants qui ont fait vivre ce moment et particulièrement à<br /> Alexandre et Malika. Anne Laure<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ton analyse de la situation m'a bien fait rire !!!! ... Beaucoup de choses ont été dites, beaucoup d'information nouvelles, de termes à comprendre pour tout retenir, c'est certain !!! ... Et puis<br /> un cours en fac dure 1H30 maxi et non 4h !!! Enfin, les données sont malgré tout enregistrées dans notre boîte noire, elles sont stockées à jamais quoi qu'on en pense ... Après savoir<br /> les reformuler, c'est une autre histoire !!<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Dans la mesure où tout le monde n'est pas intelligent et actif de la même manière, je maintiens que Haenel crée une ambiguité, qui chez un lecteur non averti peut être pris pour une vérité<br /> absolue.<br /> <br /> <br /> Les zones d'ombre de l'histoire doivent être éclairées par des faits. Michelet, en son temps, a accrédité des théories qui sont aujourd'hui réfutées par tous les historiens, mais qui pourtant<br /> perdurent dans les croyances populaires. Mais j'oubliais, on ne retient jamais les leçons de l'Histoire.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oui tu as raison et je ne réfute ni le danger ni les dérives ... <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Au contraire, l'Histoire peut être discutée et devrait même l'être plus souvent. Mais une fois encore, pourquoi créer l'ambiguité à travers un personnage réel quand l'auteur aurait pu arriver au<br /> même résultat en en créant un sorti de son imagination. Je veux bien remettre l'Histoire et ce qu'on nous en dit en question, à condition que l'on m'apporte des éléments tangents et des<br /> faits reconnus! Pas une histoire sorti de l'imaginaire d'un romancier qui, à ce que je sache n'est pas historien.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je comprends bien ce qui te pose problème et c'est d'ailleurs totalement justifié, ce genre littéraire exige de ce fait un lecteur intelligent et actif. Néanmoins c'est toute l'ambiguité de mêler<br /> la fiction à l'Histoire qui rend le roman en question puissant, pertinant, dérangeant et brillant ... !!! <br /> <br /> <br /> Si Génessia ne parlait pas d'Ernesto G mais d'un quelconque personnage, son roman perdrait 70% de son interêt, et pour Jan Karski c'est pareil c'est l'exploitation de zones d'ombre non éclaircies<br /> par les Historiens qui font cette part belle aux romanciers !!!<br /> <br /> <br /> Parce qu'il s'agit bien de cela, des pages d'Histoires contestées ou non clarifiées qui posent des questionnements et ouvrent les portes de l'imaginaire aux auteurs.  <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Bravo pour ce compte-rendu... qui a un goût de trop peu !! Que de questionnements et de thèmes intéressants, il va vraiment falloir m'en dire plus la prochaine fois qu'on se voit. Bises à tous.<br />
Répondre
S
<br /> En fait, je m'interroge sur l'opportunité de prendre comme héros un personnage ayant réellement existé. Pourquoi ne pas en inventé un de toutes pièces afin de ne pas prendre le risque d'une<br /> interprétation erronée des actes de ce personnage réel.<br /> <br /> <br /> Pour autant, je ne suis pas contre le fait de voir mes propres certitudes bousculées, au contraire, mais en l'occurence, avec ce genre de manoeuvre, on prend le risque de réinventer l'Histoire,<br /> d'une façon pas tout à fait avérée.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est en fait le principe même de l'uchronisme, ce genre littéraire qui repose précisement sur la réinvention de l'Histoire en partant de personnage ayant existé ou de faits historiqies réels.<br /> <br /> <br /> Haenel n'est pas le premier à le faire, Guénassia l'a d'ailleus fait récemment dans "La vie rêvée d'Ernesto G." ... Et pour autant il n'y a pas eu polémique, je pense que la vraie polémique<br /> concernant Jan Karski est davantage politique que littéraire ... Certaines pages de l'Histoire ne sont pas prêtes à être discutées semblent-ils ?!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Une soirée bien riche en effet! J'adore ta façon de rendre compte de la séance!!! Bisous et bonne semaine!<br />
Répondre
F
<br /> Oh que oui c'était riche et relevé dans tous les sens du terme! Quand je  regarde les jaquettes des livres proposés j'ai l'impression de les avoir lus, j'ai été tellement bien nourri<br /> par leur présentation j'ai une impression de satiété. 5Je vais pouvoir me consacrer à ceux de la liste du 26 avril!° Trêve de plaisanterie merci à tous pour l'organisation et la réalisation<br /> de ce cercle c'était un festin.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Sacrée Framboise !!<br /> <br /> <br /> En parlant de la liste du 26 avril, n'oublie pas de m'envoyer ton titre ...<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Merci Malika pour cette belle réunion, cet échange enrichissant et ton accueil toujours aussi agréable.<br /> <br /> <br /> Bises et bonne semaine.<br /> <br /> <br /> Flo<br />
Répondre
S
<br /> Ce cercle était passionnant. Malgré l'heure tardive à laquelle nous nous sommes quittés, je n'ai pas vu le temps passé tant le sujet et les intervenants étaient intéressants. On aurait pu<br /> poursuivre comme cela encore des heures. J'ai beaucoup repensé au livre de Haenel (que je n'ai pas lu), à ce qui en a été dit au sujet du mélange récit historique et fiction. Je me dis que d'une<br /> certaine façon ce mélange des genres risque de créer la confusion dans la réflection du lecteur et même sans intention délibérée (?) de la part de l'auteur, l'élaboration de théories<br /> basées au départ sur des faits historiques avérés, et qui basculent ensuite dans la fiction ne serait-elle pas une sorte de manipulation mentale?<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Manipulation mentale ? Oui d'une certaine façon, mais n'est ce pas le cas de tout roman ? Haenel part finalement d'un fait avéré très simple : Karski était chargé par la résistance Polonaise de<br /> délivrer un message aux alliés  et on ne l'a pas entendu. Partant de ce fait historique, il fabule, il imagine, il invente la réponse à la question que tout le monde se pose sans que<br /> personne n'y ait jamais répondu de manière convaincante. Alors oui bien sûr il crée la confusion dans l'esprit du lecteur car il remet en doute toutes nos certitudes ... et c'est précisement ce<br /> que j'aime dans un roman, que mes certitudes soient bousculées voire maltraitées !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Très sympa de vous retrouvées;<br /> <br /> <br /> Merci Malika & Alexandre pour cett soirée, depuis hier je suis plongée dans le Yannick Haenel...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises à toutes et à tous ...où sont passés les garçons?<br /> <br /> <br /> Steph<br />
Répondre
V
<br /> Je n'ai plus trop le temps de lire en ce moment... Et ça commence à m'énerver !<br />
Répondre
S
<br /> En effet, soirée animée de main de maitre, passionnant, neutre et sans parti pris, ce que je trouve remarquable pour un enseignant. Alexandre a mit un nom sur les courants littéraires que<br /> j'affectionne particulièrement, la fin du 19e et le debut du 20e, il a su éviter, malgré la gravité du sujet, de tomber dans le pathos, ce dont je le remercie expressement, merci malika pour<br /> cette initiative.<br />
Répondre
A
<br /> Uen très grande richesse que cette soirée, un très beau compte rendu de Malika... et un chat remarquable !! Bref autant de plaisir qu'à mon premier cercle ! Vivement le prochain ! J'ai déjà<br /> commencé Le diner depuis hier !!!<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci de rendre hommage à mon gros Malley !! Il me faut absolument la recette de tes muffins indiens !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Là, incontestablement, votre cercle s'agrandit d'une belle et riche expérience. Heureux lecteurs et débatteurs!<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est vrai le Cercle a marqué des points vendredi !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Quel délice ce compte-rendu !! Merci de faire partager ainsi vos réunions du cercle, vraiment très intéressant.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oui tous les Cercles sont intéressants mais celui-ci l'était tout particulièrement .<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> C'est vraiment intéressant de débattre ainsi ! Mais la littérature de la Shoah ce serait trop pour moi en ce moment.... Tes compte-rendus sont un vrai exercice d'écriture plein d'humour. Bravo !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Anis ! Il faut dire que j'ai souvent de la matière ...<br /> <br /> <br /> <br />

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com