Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 05:15

 

9782879297460.gifOlivier Adam aime les histoires de fratrie, et c'est tant mieux car moi aussi !!

 

Déjà avec "Je vais bien, ne t'en fais pas" il nous parlait de ce lien quasi indestructible qui unit un frère et une soeur. Avec son dernier roman, on retrouve les mêmes thèmes de la famille, de l'amour, du mal de vivre, de l'absence de l'autre qui fait mal.

 

Et que je vous entends d'ici rouspéter : "oh, encore un livre qui fout le cafard" ... eh ben non justement !!! 

Car sur le thème hypersensible d' "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", Olivier Adam nous plonge dans une atmosphère cicatrisante et apaisante ... la magie opère grâce à une écriture "impressionniste" qui laisse les odeurs, les sensations, les silences prendre possession du lecteur pour mieux appréhender l'âme des personnages et du roman !

Et puis bien sûr, il y a ce choix (...pas innocent du tout), de situer une partie du roman au Japon. On s'y sent comme dans un conte ou bien un rêve avec la rencontre de personnages désaxés, d'un sauveur lucide mais serein, d'une terre qui accueille sans juger, d'une femme qui cherche à comprendre et à accepter.

C'est un très beau roman qui traite avec pudeur et profondeur de la culpabilité, de la différence et de ce lien si solide qu'il peut nous étouffer .

 

Le mot de l'éditeur :

« Vu de loin on ne voit rien », disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie, jusque-là « si parfaite ». Le coeur en cavale, elle s’enfuit au Japon et se réfugie dans un petit village au pied des falaises.

Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d’un certain Natsume. En revisitant les lieux d’élection de ce frère disparu, Sarah a l’espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c’est sa propre histoire qu’elle va redécouvrir, à ses risques et périls.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

julie 31/12/2010 16:01



fini et .... bien aimé ! et oui, contre toute attente, alors que je déplorais le côté déprimant au départ, je me suis laissée envahir par la profondeur du livre...C'est un livre vrai, qui parle
vrai, parfois même d'une façon trop crue à mon goût, mais ça sonne juste. J'ai été touchée par les sentiments maternels de la narratrice tout au long de son cheminement... Je m'y suis retrouvée
d'une certaine façon (alors que mes filles ne sont encore que de toutes petites âmes). Petite remarque néanmoins : c'est quoi cette histoire de virgules qui manquent?? t'as remarqué?



Malika 31/12/2010 18:35



Les virgules ou plus précisement les "pas de virgules" sont un peu la marque de fabrique d'Olivier Adam ...Je pense que ça contribue à rendre ses descriptions plus lourdes, plus écrasantes voire
oppressantes (...enfin ça c'est mon analyse !!!!... il faudrait lui demander le but de la manoeuvre à l'occasion !).


Ravie que tu es aimé malgré la tristesse de l'histoire ...



julie 28/12/2010 14:52



juste pour info, à partir de quand ça devient un peu plus joyeux? car là, avec le manque de lumière que je subis ces derniers jours, je suis à deux doigts de....me jeter d'une falaise... puis-je
m'attendre à un sourire avant la dernière page?



Malika 28/12/2010 15:47



Si sourire il y a eu, je ne m'en souviens plus ... Mais accroches toi quand même, le roman n'est pas gai mais plein d'amour et d'espoir, comme toujours avec Olivier Adam !



Alex-Mot-à-Mots 26/10/2010 21:55



Quoi ? Un Olivier Adam qui ne donne pas le cafard ?!



Malika 27/10/2010 08:19



Ah bon ?! Je découvre cet auteur, avant "Le coeur régulier", je n'avais lu que "Je vais bien, ne t'en fais pas"...je compte poursuivre avec "A l'abri de rien", je me prépare aux coups de blues
alors ?!!



Fransoaz 26/10/2010 20:51



... dans tes rêves.


Exercice de style trop difficile!



Malika 27/10/2010 08:20



Roooooo !!!! Dommage pour nous !!!



Fransoaz 25/10/2010 20:53



Un très beau roman et un très beau billet qui sonne juste. J'ai vu Olivier Adam jeudi et ai terminé "le coeur régulier" hier.



Malika 25/10/2010 21:13



Ah !!! Un compte rendu de cette rencontre sur Lenn ha dilenn très prochainement, j'espère ?!!


 



Anatole dit Boulie Bouffetout 25/10/2010 11:19



Ca ne peut pas être un navet, inévitablement, car il est en lice pour le Goncourt et toute la blogosphère en parle de manière assez élogieuse...


J'ai dans ma PAL 'des vents contraires'... L'auteur me séduit assez...


Biz



Malika 25/10/2010 11:44



Ah oui ?! Le Goncourt ?! Je ne savais pas ...



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com