Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 04:52

 

 
Ah !!! Les mots et la bienveillance de Philippe Labro !!!!
Tous les romans de Philippe Labro ont cette particularité de parler des gens avec un regard empreint de tendresse et de sérénité en se servant d'une plume soignée et élégante.

Le flûtiste invisible est la manière dont Einstein s'amusait a définir le hasard, l'élément inconnu qui bouleverse parfois nos existences.

Philippe Labro nous raconte ainsi de manière toujours aussi personnelle voire autobiographique comment le flûtiste invisible a croisé son chemin à différents moments de sa vie, mais aussi dans d'autres vies que la sienne.

C'est un sujet qui me fascine et je suis toujours attirée par les romans qui parle du hasard, du destin et de ces coïncidences qui n'en sont peut-être pas !

 

Au travers de trois récits sans lien, si ce n'est ce fil conducteur qu'est le flûtiste invisible, P.Labro nous raconte trois histoires qui à elles seules auraient pu inspirer un roman.

 

Lire Philippe Labro est toujours un moment de sérénité, et j'ai aimé à nouveau retrouver son écriture soignée, ses mots choisis dans un vocabulaire riche, son recul sur le tourbillon de la vie ... bref tout ce qui fait de P.Labro un auteur que j'affectionne.

Le bémol à ce dernier roman est peut-être qu'il n'en est pas un, il s'agit plutôt de trois nouvelles sur un même thème avec un même narrateur, l'auteur lui-même, qui fait le lien.

 

J'ai regretté que Philippe Labro n'exploite pas autrement une idée magnifique et des histoires très riches qui auraient gagné à être développées et approfondies.

 

Les amateurs d'histoires courtes adoreront, quant aux autres la plume de Labro devrait les ravir de toute façon !

 

 

Le mot de l'éditeur :

'Sur un paquebot qui va vers l'Amérique, un jeune homme rencontre une femme qui lui fait perdre toute innocence. Dans un bistrot, un inconnu vient me dire : "Je vous ai eu dans ma ligne de mire, en Algérie." C'est parce qu'il avait froid, dans une briqueterie en Hongrie, que mon voisin, quant il était petit enfant, a échappé à Auschwitz. Par trois fois, le "flûtiste invisible", qu'on peut appeler le hasard ? ou la main de Dieu ?, fait basculer des existences. Pourquoi? C'est toute la question de ce roman.' Philippe Labro.
Partager cet article
Repost0

commentaires

piplo 12/04/2013 18:31


MErci pour ton conseil Malika, je regarderai à la bibli s'ils l'ont!!! A bientôt

Nadael 12/04/2013 16:09


Je n'ai jamais lu cet auteur. Mais je pense que je lirai d'abord un de ses romans.

sandra 11/04/2013 22:32


J'ai le l'Etudiant Etranger et un Ete dans l'Ouest quand j'étais étudiante et je garde un très bon souvenir de ces lectures mais pas très précis. Mais ça, c'était il y a vingt ans!

Malika 14/04/2013 09:33



Ah ! Deux Labro que je n'ai pas lu !! Mais c'est vrai qu'il en a écrit beaucoup !



piplo 11/04/2013 21:27


Mince, je ne connais pas la plume de Labro! Un conseil pour la découvror peut être Malika???

Malika 12/04/2013 17:04



Celui qui m'a donné envie de lire les autres fut "Tombé sept fois, se relever huit".



Capucine 11/04/2013 19:04


Je suis tout à fait d'accord avec toi, l'auteur et le personnage gagne a être connu !

suzy blondax 10/04/2013 13:48


je l'avais entendu parler de ce livre, et je crois me souvenir que chaque nouvelle était inspirée par un fait vécu dans son entourage, peut être est ce la raison pour laquelle il n'a pas souhaité
en faire un roman

Malika 10/04/2013 13:59



Je ne pense pas car ce livre se veut un roman et d'ailleurs toutes ces histoires autobiographiques qui le concernent de plus ou moins loin sont romancées ... mais elles sont trop indépendantes
les unes des autres pour ne pas les associer à des nouvelles.



Yspaddaden 09/04/2013 21:58


Voilà un auteur que je n'ai jamais lu, et j'avoue qu'il ne m'attire pas trop. Je crains qu'il ne soit trop conventionnel...

Malika 10/04/2013 12:53



C'est ce que j'ai cru aussi pendant longtemps et puis le hasard m'a fait lire "Tomber sept fois, se relever huit" et je suis tombée sous le charme. Il a une vraie profondeur émotionnelle et
intellectuelle qui le rende très intéressant et son écriture est loin d'être polissée ou plate.



Violette 09/04/2013 20:40


eh, je n'ai jamais lu Labro ! mais tu donnes sacrément envie!

Malika 10/04/2013 20:37



Celui ci n'est pourtant pas son meilleur !



Alex-Mot-à-Mots 09/04/2013 11:19


Pas fan de nouvelles, je me tourne plutôt vers ses romans.

Laetitia 09/04/2013 09:32


J'ai entendu la meme opinion d'un chroniqueur TV, il aurait souhaité un vrai roman, quelque chose de plus abouti

Mailka 09/04/2013 09:43



Ca ne m'étonne pas, j'ai même eu l'impression qu'il n'arrivait pas à maîtriser son sujet ou qu'il avait du rendre sa copie avant d'avoir eu le temps de peaufiner son idée.



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com