Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 05:12

 

Le Portrait chinois de

"Les chaussures italiennes" de Henning Mankell

9782020944656.jpg

 

Si ce roman était un acteur :  Harvey Keithel

Si ce roman était une boisson : la vodka

Si ce roman était une couleur : le gris-bleu 

Si ce roman était un instrument de musique : la harpe

Si ce roman était un dessert : des profiterolles

Si ce roman était une ville : Venise

Si ce roman était un metteur en scène : Jane Campion

Si ce roman était une chanson : une chanson de Bashung

Si ce roman était une région des Etats Unis : Le Wyoming

Si ce roman était un adjectif : lumineux

Si ce roman était une fleur : l'orchidée

Si ce roman était un verbe : pardonner

 

Le mot de l'éditeur :

À 66 ans, Fredrick Welin vit reclus depuis 12 ans sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’immerge chaque matin.Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée 40 ans plus tôt. Harriet qui se meurt d’un cancer exige qu’il tienne une vieille promesse : lui montrer un lac forestier éloigné. Périple peu nostalgique et ponctué de reproches.Au retour elle souhaite s’arrêter chez sa fille Louise. Choc : Fredrick découvre qu’il est le père de Louise. Marginale, elle habite dans une caravane entourée d’originaux, dont un vieux bottier italien auquel elle commande une paire de souliers pour son père.Commence le lent dégel intérieur du narrateur. Ses retrouvailles avec le monde des émotions humaines le poussent à rencontrer Agnès, la jeune femme qu’il a accidentellement amputée d’un bras sain, et à obtenir son pardon.Au solstice d’été, Louise débarque avec sa mère au plus mal qui veut mourir sur l’île. La fête pour son anniversaire est un moment de magie et de réconciliation. Harriet meurt après lui avoir dit qu’elle n’a jamais aimé que lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Malika - dans Portrait chinois
commenter cet article

commentaires

nathalia 08/05/2011 22:34



je le note et j'en ai entendu que du bien aussi et puis bashung, harvey keithel, lumineux, wyoming et Jane  campion, j'adhère!



Malika 09/05/2011 09:53



Je ne connais encore personne qui n'ait pas aimé !!



oops 02/05/2011 14:39



Je l'avais ramené à lamaison pensant que ce livre allait plaire à mon conjoint, les retours des lecteurs étant très positifs, mais après l'avoir commencé, il m'a dit BOF, ça parle de vieux! Bon
du coup je l'ai ramené à la biblio car j'avais d'autres lectures en cours, mais je me suis promis de me le reprendre car j'aime bien me faire ma propre idée.



Malika 02/05/2011 18:28



Je ne dirais vraiment pas que ça parle de vieux, disons que la vieillesse n'est pas un thème du livre. Autour de moi il a vraiment fait l'unanimité de gens aux goût très différents pourtant. La
magie devrait opéré sur toi aussi !



Luna 02/05/2011 10:34



Rien de mieux qu'un portrait chinois pour donner envie de découvrir un livre !


Merci d'être passée, bonne semaine :)



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com