Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 05:23

 

Le signal de Ron Carlson

 

 

9782351780398.jpg

 

Dans la catégorie "roman au grand air", que d'autres appellent "nature writing", j'ai lu "Le signal" de Ron Carlson ...

 

Une étiquette qui ne trompe pas son lecteur, puisque nous sommes immergés dans les magnifiques montagnes du Wyoming sur plus de 200 pages ... de quoi s'oxygéner !

On y parle en vrac et dans le désordre : de randonnées, de pêches à la ligne, de grands espaces, d'élan, d'ours, de feux de camp et de sacs de couchage ...

 

Mais quand on a dit ça, on n'a encore rien dit, car on peut aussi aimer ce roman : 

Pour l'histoire malchanceuse et malheureuse d'un homme qui prend de mauvais chemins et fait de mauvais choix, et tous les messages que cela véhicule .

Mais aussi pour l'histoire d'amour d'un couple qui traverse des intempéries et fait face aux turbulences.

Et enfin, pour le suspense et l'action très hollywoodien, ce roman serait prochainement adapté au cinéma que ça ne me surprendrait pas !

 

Un bon roman donc, qui plaira à un grand nombre pour différentes raisons.

 

Mais je me dois, tout de même, de contrebalancer certains avis lu ici ou là : 

Celui de La Griffe Noire pour commencer, qui invite tout lecteur ayant adoré "Sukkwan Island" à lire "Le signal". Mise à part la catégorie "nature writing" qui les définit, la comparaison s'arrête vraiment là pour moi !!!  

Quant au Washington Post, je dirais que non ce roman ne m'a pas emporté comme une avalanche, c'est un bon roman mais rien de "décoiffant" tout de même !

Et enfin, je me demande si The New York Times a vraiment lu ce roman, car non le suspense ne m'a pas coupé le souffle ... et j'ai du mal à concevoir qu'il l'ait coupé à qui que ce soit d'ailleurs !!!

 

En résumé, un bon livre mais ne vous fiez pas aux avis trop dithyrambiques, vous risqueriez d'être déçu !

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

 Au matin, ils se mirent en route. La piste était sèche, la pente douce jonchée de feuilles de tremble jaunies, et la fraîcheur et le silence bruissaient dans l’immensité du ciel. Ils marchèrent comme ils avaient toujours marché lors de leurs expéditions, elle devant, lui derrière, lents et réguliers. Ils ne s’étaient que peu parlé la nuit précédente, surtout pour se conformer à une promesse qu’il avait gravée dans la pierre des montagnes : rester léger et sur la réserve, sans se mettre en boule, sans se laisser atteindre. Chaque jour depuis qu’il avait quitté la prison avait été une leçon de plus dans sa reconstruction, et il ne voulait pas perdre ça. Elle était là ; c’était suffisant. Ils n’étaient plus mariés. Elle était venue pour lui faire plaisir. Il ne se ferait pas d’illusions ; il n’avait d’ailleurs aucune illusion à se faire. ‘‘Tu es un cas désespéré, mon garçon.”. » C’est donc pour se dire adieu que Mack et Vonnie partent une dernière fois camper dans les montagnes du Wyoming. Mack, en outre, exécute une mission douteuse : retrouver une mystérieuse balise égarée. Rien ne va se dérouler comme prévu. L’angoisse semble tapie dans les moindres buissons. Oscillant entre néoréalisme engagé et réalisme fantastique, fort d’une langue savoureuse, riche en relief et en couleurs, Ron Carlson excelle dans l’opposition de deux mondes. Equilibrant admirablement les descriptions d’une nature sauvage et un suspense haletant, fertile en images inédites, Le signal est un roman diaboliquement envoûtant.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

suzy blondax 02/02/2013 23:24


comme toujours, trop de publicité peut nuire...

Malika 03/02/2013 09:34



Et d'autant plus quand elle est mensongère !



Griotte 03/05/2011 16:28



Pas aimé du tout... je me suis ennuyée... La faute à ce bandeau marketing...



sylire 15/04/2011 21:26



Même ressenti que toi.



Malika 16/04/2011 09:05



Comme quoi, il faut toujours se faire sa propre religion. Et ne surtout pas croire les éloges éditorialistes !!! 



Fransoaz 14/04/2011 19:09



En demandant de ne pas prendre le bandeau du livre pour argent comptant tu rejoins ce que j'ai vu et entendu sur ce "signal".


Cette impression (NY Times) parfois que les gens qui en parlent "le mieux" ne sont pas ceux qui l'on lu de leur mieux.



Malika 16/04/2011 09:04



...ou qui ne l'ont pas lu du tout !!!



Alex-Mot-à-Mots 14/04/2011 13:49



Pas trop fan de "natur writing", alors il n'est pas pour moi.



Malika 16/04/2011 09:03



J'ai un peu découvert le style avec Sukwann Island, mais je ne suis pas vraiment une adepte non plus !!



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com