Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 04:11

 

Les séparées de Kéthévane Davrichewy

 

9782848051062.jpg

 

 

C'est bien loin de "La Mer noire" que Kéthévane Davrichewy nous emmène avec ce nouveau roman.

Très différent de son précédent titre, l'auteur nous plonge cette fois dans une histoire très intimiste entre deux amies d'enfance liées comme deux soeurs qui vont se séparer.

 

Tout le récit qui alterne entre le point de vue d'Alice et celui de Cécile va nous raconter leur parcours et le cheminement d'une amitié qui se construit, qui souffre, qui lutte et qui renonce.

 

Un roman sans grande originalité qui nous raconte une histoire que l'on connaît déjà, la meilleure amie amoureuse du grande frère de la copine, le drame incestueux que tout le monde cache, l'éveil des sens qui annonce la fin de l'enfance ...bref, rien de transcendant et pourtant on lit, on tourne les pages, on est malgré tout pris par le roman.

 

L'auteur fouille les états d'âme, ressasse les rancoeurs et dissèque les sentiments d'une manière très féminine pour comprendre comment tout cela a pu arriver. 

K.Davrichewy a un style, fluide, simple et sensible et pourtant ce roman ne m'aura ni ému, ni touché, et je pense même que je l'oublierai assez vite pour plusieurs raisons :

 

Tout d'abord, tout semble survolé et c'est bien normal puisque l'auteur nous raconte 40 ans de la vie de ces deux amies en 180 pages, pas vraiment le temps de développer ou d'approffondir, on ne s'attache donc à rien et on enchaîne.

Ensuite, l'auteur aborde des thèmes très intéressants mais ne semble pas en avoir conscience, son regard ne nous éclairant en rien .

Enfin, elle utilise un procédé très agaçant qui consiste à énumérer des vieux souvenirs tel un catalogue de notre mémoire collective ... . Si ce procédé fonctionne et m'enchante avec des auteurs comme F.Beigbeder, D. Foenkinos ou G.Delacourt  qui se veulent légers et qui utilisent ces informations au lieu de nous les balancer ... ici ça sent la facilité et quoi de plus horripilant en littérature que de tomber dans la facilité !!

   

Pas vraiment un coup de gueule mais loin d'être un coup de coeur, vous l'aurez compris.

 

 

Le mot de l'éditeur :

LES SÉPARÉES. Quand s’ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l’enfance ne se quittaient pas se sont perdues.
Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d’autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice.
Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des « années Mitterrand ». Elles ont même rêvé à un avenir professionnel commun.
Si, de cette amitié fusionnelle, Kéthévane Davrichewy excelle à évoquer les élans et la joie, si les portraits de ceux qu’Alice et Cécile ont aimés illuminent son livre, elle écrit aussi très subtilement sur la complexité des sentiments. Croisant les points de vue de ses deux narratrices, et comme à leur insu, elle laisse affleurer au fil des pages les failles, les malentendus et les secrets dont va se nourrir l’inévitable désamour.
Car c’est tout simplement de la perte et de la fin de l’enfance qu’il s’agit dans ce roman à deux voix qui sonne si juste.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 18/02/2012 17:08


Vu et noté sur un autre blog, mais là du coup j'ai comme un doute.....pourtant l'histoire m'intéressait, à voir .....

laeti (histoires-de-livres) 17/02/2012 18:05


Comme tu dis, quand on  raconte 40 ans de vie en 180 pages, on  ne peut que survoler... Du coup, ce livre là ne me branche pas du tout!

keisha 16/02/2012 18:38


Son précédent roman, pas mal, mais ne m'avait pas emballée emballée, il y manquait un petit je ne sais quoi...

nathalia 16/02/2012 15:08


Bon je passe sur ce roman mais j'avais déja décidé de passer sur celui ci, c'est donc sans regrets.


J'ai fait connaissance avec l'écriture de Nicolas Fargues La ligne de courtoisie, tu avais parlé de cet auteur il y a quelques temps et je me suis jettée à l'eau, j'ai apprécié son spleen de
l'écrivain et ses relations familiales sordides, je ne sais pas trop si je vais en parler sur mon blog car je ne peux pas  chroniquer tout ce que je lis ...

Malika 16/02/2012 19:00



Oui c'était pour "Tu verras" que j'avais plutôt bien aimé.



Nadael 16/02/2012 14:01


J'ai justement vu l'auteure dans l'émission de Busnel et elle avait réussi à me convaincre, à te lire, je vais peut-être passer alors...

Malika 16/02/2012 14:58



Je ne peux pas dire que c'est un mauvais roman mais c'est certain qu'il y a beaucoup mieux à lire ...d'un autre côté ce n'est pas très gros et ça se lit très vite !!



Anis 15/02/2012 22:56


J'avoue que j'ai été déçue par "La mer noire". Je n'ai donc pas très envie de lire celui-là.

clara 15/02/2012 17:02


Une de mes libraires aimé, j'attends qu'il soit à la biblio pour me faire ma propre idée.

Malika 15/02/2012 19:35



Je ne peux pas vraiment dire que je n'ai pas aimé mais c'est un roman vite lu vite oublié !



Attila 15/02/2012 13:25


effectivement je ne crois pas l'avoir vu chez Busnel !!!!!! mais je te rassure, il est loin d'être mon principal prescripteur ....... tu fais partie de ceux qui produise plus de tentation que
Busnel !! ( les bloggeurs(ses)  sont plus convaincants ..) mais je trouve agréable d'entendre parler littérature une fois par semaine même si parfois les auteurs ou le thème ne me plaisent
pas ... bref : j'encourage et je soutiens l'effort louable de cette émission ! (t'ai-je dit que j'étais un peu têtue ?????)


quoiqu'il en soit, comme tu le soulignes, il est pas très long alors si je souffre au moins ce sera bref !


mais tu m'as refroidie alors comme j'ai plein d'autres  livres sur le feu .... celui-ci va mijoter un moment !


et Nina B ???? tu t'es pris au texte ou .....???

Malika 15/02/2012 13:33



Non, il est toujours là mais je me suis laissée distraire par d'autres lectures ...mais je compte bien le reprendre !!!



Attila 15/02/2012 13:08


ben Zut ! et rezut !!!! je viens de l'acheter !!!!! mauvaise pioche alors ????

Malika 15/02/2012 13:18



Ca m'étonnerait beaucoup que Busnel l'ait u celui-ci avant de te le vendre comme le meilleur livre du mois !!!...ou alors il n'en a pas lu beaucoup d'autres pour comparer !!!


Mais qui sait, tu vas peut-être adorer !!...tu me diras !



kathel 15/02/2012 11:21


Je suis d'accord sur certains points, même si tu es plus sévère que moi ! Je n'ai pas ressenti ce qui m'avait tant plu
à la lecture de Le mer Noire.

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com