Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 03:57

 

 

 

 

Parmi les romans de la rentrée dont j'attendais la sortie avec impatience , il y avait donc le dernier Claudie Gallay. Et oui, il faut dire que depuis son immense succès avec Les Déferlantes, son nouveau roman était pour le moins attendu !!!

 

 

Et alors ??!!! Et bien, ce n'est pas si simple !!!

 

D'abord, il y a cette première approche, qui est loin d'être un détail à mes yeux, et qui porte sur la couverture : et là, je dois être honnête avec moi-même, sans le nom de Claudie Gallay, ce livre n'aurait probablement jamais franchi le seuil de ma bibliothèque !! Passe encore la couverture sans beauté ni mystère, mais alors ce titre "L'amour est une île" ... !!!! ...!!!? mais qu'est ce qui lui a pris de trouver un titre aussi  cucul la praline ?!

 

Ensuite, il y a la lecture des premières pages, et là c'est vrai qu'il y a tout ce que j'ai aimé dans Les Déferlantes : des personnages solitaires et écorchés de la vie, un univers très particulier (cette fois celui du festival d'Avignon), une histoire faite de non-dits et de blessures, le style haché et précis ... tout y est !!!

 

Et pourtant, quelque chose m'a gênée !!!

Est ce justement que tout est à l'identique (on change les lieux, les noms et hop là un nouveau best-seller !!!!) ?  

 

Quoi qu'il en soit, et malgré ma petite gêne voire ma petite déception, ce roman est un bon roman ... mais vous l'aurez compris ce ne sera pas mon préféré de Claudie Gallay !

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Alors que le Festival d'Avignon 2003 s'enlise dans la grève des intermittents, une actrice célèbre retrouve sa ville natale, après dix ans d'absence. Elle y a vécu un amour passionnel avec le directeur d'un théâtre du festival off, qu'elle a quitté pour faire carrière. Ce dernier met en scène une pièce d'un auteur inconnu, sorte de poète maudit décédé dans des circonstances obscures...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

julie 10/10/2010 16:46



Bon, j'ai pour ma part courageusement poursuivi la lecture de ce roman qui m'a... comment oser le dire...ennuyé.


il ne se passe rien et je ne me suis pas non plus attachée aux personnages. On rentre à un moment donné de leur vie, en pleine grève à Avignon ( grève dont l'auteur se sert comme du remplissage
sans aucun lien avec l'histoire) et on les quitte quelques jours ou semaines plus tard, sans avoir vraiment l'impression de les connaître...Ca reste superficiel. Même Marie et ses petits croutes
ne m'ont pas vraiment interpellée, même si son destin entier me chagrine...


Les descriptions sont interminables et n'ont pourtant pas réussi à me replonger dans cette magnifique ville et son festival que j'aime tant pour les avoir découverts durant mon enfance et encore
plus récemment...


Bref, je suis désolée chère Claudie, je suis sûre que ton écriture est appréciée par nombre important de lecteur et je ne suis qu'une petite belge probablement sans goût qui ne fait que livrer
mon sentiment de déception...


 


 



3bouquins 13/10/2010 11:10



Je rectifie... Tu est une petite belge au goût très sûr mais qui n'a pas été touchée par ce livre.


Pas de honte à avoir, pas de regrets non plus.


En lecture comme en tout, tout est affaire de goût !


Biz et merci pour ton avis instructif



Anatole dit Boulie Bouffetout 09/09/2010 14:01



Voilà, j'ai refermé le Gallay hier soir...


Et j'ai de nouveau été subjuguée !


J'ai découvert une tragédienne... Et ce n'était pas le cas dans "les déferlantes"... elle est vraiment douée.


Maintenant je rebondis sur ta remarque concernant le titre et la couverture du roman.


Le titre est ce qu'il est... Mais elle l'a expliqué dans son livre, et le fait est suffisamment rare pour le noter.


"l'amour est une île, quand on part on ne revient pas."


On peut le traduire à toutes les sauces, j'ai la mienne !


Ensuite, sa couverture... Encore une fois elle est ce qu'elle est.


Mais de nouveau, on en trouve la justification dans le livre...


C'est Marie qui est représentée !


Bref, il faut vraiment que je lise "Seule à Venise" car ce 2ème roman confirme que j'aime l'auteur, ce qu'elle écrit et comment elle l'écrit.


Je pense que je vais écrire un article chez Boulie là-dessus.


Biz (et merci pour le prêt)



3bouquins 09/09/2010 14:56



J'adoooore ces petites discussions littéraires !!! Je reconnais aussi que c'est un bon roman mais tu n'as pas eu un petit arrière goût de "déjà lu" quand même ?!


Effectivement, je crois que tu dois lire "Seule à Venise", si t'arrives à le caser dans ta PAL je te le passe samedi !!! Il demeure mon préféré de Claudie Gallay...



Malika 27/08/2010 19:17



Evidemment, cela va sans dire ! ... d'autant que je suis curieuse de connaître ton ressenti !!!



Anatole dit Boulie Bouffetout 27/08/2010 16:21



Prem's !


Tu me le prêtes, je suis la prem's !!!!


Je veux le lire !!!


Biz



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com