Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 05:16

 

Pour seul cortège de Laurent Gaudé

 

 

 

 

 

J'attendais le nouveau roman de Laurent Gaudé avec beaucoup d'impatience depuis son somptueux Ouragan.

Un peu déçue par  le thème pas très nouveau puisque déjà traité par l'auteur dans la pièce "Le tigre bleu de l'Euphrate",  je me suis tout de même précipitée sur ce dernier roman avec l'envie gourmande de lire du Gaudé .

Tout d'abord, bien qu'il s'agisse une fois encore des dernières heures d'Alexandre Legrand, personnage qui semble fasciner l'auteur et pour lequel il semble avoir une profonde connaissance , "Pour seul cortège" aborde ces derniers instants sous un angle différent. Alors que la pièce de théatre  était un sublime monologue du conquérant  à l'heure du bilan de sa vie, ce roman-ci nous raconte la traversée du cortège qui conduit la dépouille mortelle d'Alexandre, veillée par une femme déterminée et fière, Drypteis, sa belle-sœur.

Les amateurs reconnaîtront et apprécieront cette plume si caractéristique à Laurent Gaude, faite de lyrisme et d'envolée des mots qui marient si majestueusement puissance et beauté, c'est d'ailleurs l'écriture qui porte tout le roman.

Malgré cela, "Pour seul cortège" est le moins savoureux de tous les romans de Laurent Gaudé.
D'une part parce qu'il s'agit davantage d'une trame théâtrale que d'une trame romanesque.
Et d'autre part, par le ton et le rythme de l'histoire qui donne l'impression d'une narration monocorde qui manque de temps forts.

 

Entendons nous bien, le moins savoureux de Gaudé reste un roman de grande qualité !!!

Mais j'attendais plus surprenant et plus captivant !

 

Le mot de l'éditeur :

En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s’écroule, terrassé par la fièvre.
Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l’héritage – et le privilège d’emporter sa dépouille.
Des confins de l’Inde, un étrange messager se hâte vers Babylone. Et d’un temple éloigné où elle s’est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l’appelle à nouveau auprès de l’homme qui a vaincu son père…
Le devoir et l’ambition, l’amour et la fidélité, le deuil et l’errance mènent les personnages vers l’ivresse d’une dernière chevauchée.
Porté par une écriture au souffle épique, Pour seul cortège les accompagne dans cet ultime voyage qui les affranchit de l’Histoire, leur ouvrant l’infini de la légende.


 

Merci à Price-Minister et à son charmant messager Olivier pour l'envoi de ce livre et l'organisation des Matchs de la rentrée !!

 

 

Rentrée-Littérraire-V2-logo Ma note : 12/20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eeguab 15/05/2014 16:21

Moi je l'ai préféré au Soleil des Scorta et à Eldorado. Mais là je te rejoins Gaudé est un grand auteur que j'ai chroniqué à plusieurs reprises. J'aime bien tes critiques.

Malika 15/05/2014 18:32

Ah oui ? Ca m'intéresserait beaucoup de savoir pourquoi ! Je vais essayer de dénicher l'info chez toi ... J'arrive !!!!

Anis 16/11/2012 23:07


Je suis une fan de Gaudé et cela fait un moment que je n'en ai pas lu.

clara 14/11/2012 21:46


Vu le thème et mêm si j'aime l'écriture grandiose de cet auteur, je préfère passer...

Philisine Cave 13/11/2012 19:43


tout pareil que toi ! bisous

Alex-Mot-(à-Mots 13/11/2012 16:02


Un auteur que je n'arrive pas encore à apprécier.

Nadael 13/11/2012 10:32


De Gaudé je n'ai lu qu'Eldorado que j'avais beaucoup aimé. Son dernier roman me tente pas, le sujet sûrement.

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com