Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 04:39

 

 

 

Gros coup de coeur à l'unanimité de notre dernier cercle de lecteurs, Rebecca n'a laissé personne indifférent et pour cause !!!

 

Daphné du Maurier signe là une des merveilles de la littérature gothique anglaise. une belle histoire d'amour au coeur d'un suspense insoutenable, le tout  dans une ambiance mystérieuse à la limite de l'onirisme ... Un vrai bonheur !!

 

L'histoire est celle d'une jeune fille, nouvelle épouse d'un homme respecté et veuf, qui va devoir se confronter au souvenir omniprésent de la défunte épouse, Rebecca.

Qui était Rebecca ? Quel secret renferme cette sublime demeure de Manderley ? Et qui est vraiment Maximilien de Winter ?

Grâce à une construction sans faille, Daphné du Maurier nous entraine dans un univers gothique empli de tous les codes propres au romantisme noir avec une maîtrise absolu de l'art du suspens.

Elle joue avec notre imaginaire, s'amuse de nos doutes et de nos frayeurs. On vibre avec Mme de Winter, dont le prénom n'est jamais mentionné ! On entend les silences qui en disent long et les respirations derrières les portes, on a le coeur qui palpite et le pouls qui s'accélère ... bref, on ne lit pas Reecca, on est dans Rebecca !!!

 

Un des rares romans gothiques qui n'ait pas pris une ride.

Les grands fans de Jane Eyre, dont je suis, y retrouveront quelques thématiques communes et un certain goût du romantisme, mais ce sont bien deux oeuvres très différentes qui méritent l'une et l'autre d'être lu, relu et re-re-lu !!!

 

 

Le mot de l'éditeur :

Dès les premières heures à Manderley, somptueuse demeure de l'ouest de l'Angleterre, le souvenir de celle qu'elle a remplacée s'impose à la jeune femme que vient d'épouser Maxim de Winter. Rebecca, morte noyée, continue d'exercer sur tous une influence à la limite du morbide. La nouvelle madame de Winter, timide, effacée, inexpérimentée, se débat de son mieux contre l'angoisse qui l'envahit, mais la lutte contre le fantôme de Rebecca est par trop inégale. Daphné Du maurier, dans Rebecca, qui est sans doute le roman le plus caractéristique de son talent, fascine le lecteur et l'entraîne à la découverte d'inquiétantes réalités sans quitter le domaine familier de la vie quotidienne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sandra 29/09/2013 01:22


Très bien résumé. Ce livre me laisse un souvenir très vif.

sous les galets 22/09/2013 10:44


Super billet! je souscris à tout. Tu as raison, c'est un livre qui n'a pas pris une ride.

Sandrine 21/09/2013 21:27


Un excellent roman en effet. A chaque fois que je lis ou entends quelque chose dessus, je me dis que je vais le relire et bien sûr, je ne consacre pas de temps à la relecture... un recueil de
nouvelles vient de sortir en France, il parait qu'il est très bien. 

éline 21/09/2013 10:11


j'avais adoré ce livre aussi .

denis 19/09/2013 15:15


oui, j'ai noté de lire ce livre

Nadael 19/09/2013 11:31


Il faut absolument que je lise ce livre!

Malika 19/09/2013 13:23



Oui sans aucune hésitation !!



Alex-Mot-à-Mots 17/09/2013 13:30


Tiens, tu le classes en littérature gothique ?

Malika 19/09/2013 13:22



Oui il est très souvent référencé dans les romans qui illustrent le romantisme noir et c'est vrai que tous les ingrédients y sont réunis ...



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com