Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 04:16

livre-coeur.jpg

 

Comme chaque mois, des titres se sont démarqués des autres lors de notre dernier Cercle ...

Ce mois-ci,   seuls 2 titres ont fait l'unanimité (... de ceux qui les ont lu !), ce sont nos coups de coeur du mois :

 

      

     

          

 Cliquez sur l'image pour en savoir plus ...

 

 

Et pour vous ... le dernier coup de coeur, c'était quoi ?!  

 

Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 04:35

 

 

 

Dans le cadre de notre cercle de lecteurs consacré au Romantisme noir, il était difficile de passer à côté des Mystères d'Udolphe !

 

Considéré comme le chef d'oeuvre de la littérature gothique, ce roman anglais écrit en 1794 est référencé comme l'archétype d'un courant littéraire basé sur le surnaturel, les forces obscures et le fantastique.  

Cette littérature met en avant notre fascination  pour le morbide, le terrifiant, le mystère et donne le champ libre à tous les états d'âmes basés non plus sur la raison, comme ce fut le cas avec le Siècle des lumières, mais sur les sentiments et les émotions.

 

Les Mystères d'Udolphe respecte en cela parfaitement les critères qui définissent ce mouvement.

L'histoire nous raconte les mésaventures d'Emilie de Saint-Aubert, héroine romantique par excellence, que l'on suit de Toulouse à Venise, et qui va devoir résoudre bon nombres d'énigmes mystérieuses et affronter une panoplie d'êtres malveillants et dangereux  avec pour seule arme son courage, sa jeunesse et l'espoir de l'amour retrouvé.

 

C'est à mon sens un roman plus romantique qu'il n'est noir, mais je parle bien entendu en qualité de lectrice du XXIe siècle !!!

En effet rien d'effrayant dans ce livre même s'il y est question de quelques fantômes dans un château en ruine et autres effets surnaturels du même style, le roman a vieilli et n'offre plus l'interêt qu'il a suscité au XVIII voire au XIXe siècle.

 

Loin d'avoir frémie d'angoisse, je m'y suis plutôt ennuyée car il faut reconnaitre que les 600 pages se font sentir, le style un brin désuet de l'auteur rend le récit assez lent d'autant que les intrigues multiples sont parfois lassantes, les personnages peu attachants et les coups de théatre assez convenus (pour notre époque).

 

Cependant, Du Tour d'écrou, au Frères Karamazov en passant par Northanger abbey, nombreux sont les grands romans qui citent ces Mystères d'Udolphe telle une référence incontournable pour évoquer la puissance romanesque du gothisme.

 

... Bref, je suis plûtot contente de l'avoir lu puisqu'il fait référence en la matière mais ce ne fut pas vraiment un grand moment de lecture !!  

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Ann Radcliffe publie en 1794 The Mysteries of Udolpho. Les romantiques anglais, et les Victoriens, lui ont voué un culte. En France, Balzac, Hugo, Nodier, Féval, Sue, se souvinrent d'elle. On ignore ce qui a pu pousser cette petite bourgeoise à la vie ordinaire à raconter des histoires terrifiantes, qu'on appelle «gothique» en Angleterre et «noires» en France parce qu'elles cherchent à provoquer la crainte chez les lecteurs.
Émilie explore le château mystérieux, chandelle à la main, à minuit. La menace (surnaturelle ?) est partout présente. Les séquestrations, les tortures ne sont pas loin. Quel est le dessein du maître des lieux ?
Quels sentiments éprouve la jeune fille pour son tuteur et geôlier ? Qui épousera-t-elle, après cette quête de soi à travers les corridors du château, qui ressemblent à ceux de l'inconscient ? Ce n'est pas pour rien qu'un chapitre porte en épigraphe ces mots de Shakespeare : «Je pourrais te dire une histoire dont le moindre mot te déchirerait le cœur.»

 

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 04:34

 

 (Un grand merci à Nicolas et Sylvie pour cette magnifique illustration !)

 

 

Vendredi soir se déroulait notre Cercle de lecteur

alors pour ceux qui n'ont pas pu venir ...et pour les autres, voici un petit condensé de la soirée.

   

Le Cercle de la rentrée est toujours l'occasion de retrouvailles enjouées après deux mois de séparation ...

La Saison 5 de notre Cercle a ainsi lancé son coup d'envoi dans une bonne humeur générale et une qualité d'écoute particulièrement appréciable !! 

 

Ce fut donc une belle soirée  "spéciale romantisme noir" pendant laquelle :  

 

Sylvie s'est découvert une passion pour la famille Bronte ...

 

Sophie a osé le parallèle audacieux entre Hamlet et Star wars ...

 

Ségolène nous a fortement déconseillé "Le manuscrit retrouvé à Saragosse" ...

 

Florence s'est démarquée du groupe ...

 

Anne Charlotte n'a pas choisi les bons livres ...

 

Et Lilia a bien fait de venir accompagné de wikipédia ...

 

Et puis en vrac et dans le désordre, il a été question ...

du très grand Laurence Olivier, de la théorie du genre, de l'inégalité de l'oeuvre de Jane Austen, de l'hagiographie, du difficile travail de traduction pour les oeuvres de théatre, des verres progressifs d'Essilor, des condamnés à mort dans les pièces de théatre de l'Antiquité, du droit des femmes au XIXe siècle en Angleterre, de la fascinante famille Bronté, de l'intemporalité et l'universalité de l'oeuvre de Shakespeare, du bouleversement des mentalités suite aux grandes découvertes de Galilée, de la part de folie des très grands acteurs, des lieux de lectures particulièrement propices à la lecture gothique, des étiquettes qu'il est dangereux de coller aux enfants, des différences bien réelles entre l'homme et la femme, des lectures qui ne résonnent plus pareil vingt ans après ... et puis, et puis ...

 

 

Une soirée riche et pleine de vie qui annonce une bien belle saison ...

 

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 06:33

 

 

 

ô combien est importante la première phrase d'un roman !

C'est elle qui donne la clef, le ton, l'envie ...

 

Je vous propose ce petit rendez-vous dominical pour partager encore et toujours notre amour des livres et des mots ...

... l'idée est simple, il s'agit d'écrire l'incipit du roman que vous avez actuellement en main .    

 

 

 

"J'ai jamais eu "la larme facile", comme on dit."

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 04:41

 

 

Photo : Christine Lejeune nous écrit... Gérard Philipe posant pour une campagne visant à promouvoir la lecture, 1949-1950 par Lucien Lorelle

Repost 0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 04:31

 

 

 

 

 

C'est demain soir qu'aura lieu notre soirée de rentrée du Cercle, avec une thématique bien particulière cette fois, puisqu'il sera question de sorcières, de fantômes, de châteaux hantés et de romantisme bien sûr !!

 

Un Cercle de lecteurs "spécial Romantisme noir"donc pour nous demain avec de très belles découvertes, quelques déceptions et de très grands noms de la littérature ...

 

 

Les romans que j'ai lu pour le Cercle

 

 

 

 

Celui que je connaissais déjà :

 

 

Celui que je présenterai :

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 04:45

 

Ils m'ont fascinée, enchantée, émue, bouleversée, chamboulée ou amusée

lors de leur parution  ...

 

Ils sont maintenant en poche ... ne les ratez pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 04:49

 

 

Photo : Merci Sanae Rahaoui

 

 

Si septembre marque le rentrée des classes de nos chérubins, il marque aussi, pour nous autres lecteurs, le mois de la seconde rentrée littéraire ...

 

Chacun guette ses auteurs favoris, les jolies surprises et les incontournables !

 

Une rentrée littéraire très riche, même si le nombre de livres connait une baisse très importante depuis trois ans, avec 555 livres cette année contre 646 l'année dernière et 701 en 2010.  

Effet de crise, oui sûrement, l'industrie du livre n'étant hélas pas épargnée !

 

Quoi qu'il en soit, nous devrions trouver notre bonheur parmi ces 555 nouveaux romans...

 

Les trois romans qui ont d'ores et déjà retenu mon attention :

 

 

 

 

  Et vous, par quel roman de la rentrée commencerez vous ?

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 04:28

 

 

 

 

"Tous les éditeurs aiment la littérature,

 

même si cela ne se voit pas toujours."

 

 

 

Michael Krüger

Extrait d'Histoires de famille

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 04:43

 

 

Cyrano de Bergerac est une comédie en cinq actes et en vers d'Edmond Rostand,

auteur incroyable qui s'amuse avec les mots, jongle avec les rimes et nous éblouit par son esprit brillant, fin, drôle et sensible !

Si j'ai été subjuguée par cette histoire d'amour tragique, j'ai été bien davantage enivrée par la magie des mots,  et c'est tout le talent de Rostand que de donner le pouvoir d'enchantement aux mots ... du très grand art ! 

Texte sublimissime oui, mais Cyrano, c'est aussi une pièce de théâtre, autrement dit une mise en scène, des jeux d'acteurs, des costumes, des décors ... bref un vrai spectacle !

Et je n'ai pas été déçu d'attendre de voir cette pièce à la Comédie Française pour faire la connaissance du célèbrissime Cyrano !


Car là aussi ce fut du grand art dans les règles de l'art :

des décors inspirés qui offrent de sompteux tableaux emplis de poésie, un vrai régal pour les yeux et pour l'imaginaire ,

une mise en scène signé Denis Podalydès,  audacieuse mais en parfaite harmonie avec l'esprit de la pièce qui laisse le champ libre à l'humour, à la poésie et parfois même à la féerie,

des acteurs fabuleux à commencer par Michel Vuillermoz, dans le rôle de Cyrano, époustouflant de justesse,  d'énergie et de sensibilité, entouré par une troupe à l'enthousiasme très communicative qui emporte le public durant 3H sans l'ombre d'un temps mort,

et puis il y a les  costumes créés par Christan Lacroix, absolument parfait de créativité et de beauté,

 

Et enfin, bien sûr ce personnage sublimissime qu'est Cyrano, héros malgré lui, qui porte toute la pièce par son courage, sa force, son amour fou, sa beauté, son esprit et son panache ... et dire qu'Edmond Rostand s'est inspiré d'un personnage réel !

 

   

 

Le mot de l'éditeur :

La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. Cyrano de Bergerac suscite une véritable adoration, indéfiniment renouvelée. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffants, cliquetants, étourdissants, à l'image de ce héros romantique et baroque, de ce d'Artagnan amoureux. Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous les Français se reconnaissent en lui, s'il nous arrache des larmes, c'est parce qu'il est vrai, d'une profonde vérité humaine. C'est lui que Roxane aimait, son intelligence, son esprit, et non le beau et ennuyeux Christian. Cyrano est une part de nous-mêmes, le vengeur des humiliés et des offensés, des timides et des ratés de l'amour. À la fin de l'envoi, c'est toujours lui qui gagne.

 

Repost 0

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com