Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 06:07

 

Danilo Kiš

 

" La lecture de nombreux livres mènent à la sagesse et la lecture d'un seul à l'ignorence armée de folie et de haine."

 

Danilo Kis.

Repost 0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 05:51

 

Photo : :)

 

 

C'est demain que notre Cercle se reforme après un mois de lecture en mode "laborieux" pour ma part !!!

 

Et c'est aussi tout l'interêt de ce Cercle que d'aller de surprise en surprise, de se laisser conquérir par des lectures inconnues ou bien, comme ce fut le cas ce mois-ci, de reconnaître qu'on n'a peut-être pas fait le bon choix ... 

 

 

 

 

Ceux que j'ai lu (ou tenté de lire) pour le cercle :

 

L’Été des noyésla-deesse-des-petites-victoires-une-double-enigme-sur-l-intelligence-hors-norme-et-sur-l-amourLa Métamorphose - FRANZ KAFKA

 

 

Celui que je connaissais déjà :

 

Le Médecin d'Ispahan

 

 

 

 

Celui que je proposais :

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 16:56

 

 

ô combien est importante la première phrase d'un roman !

C'est elle qui donne la clef, le ton, l'envie ...

 

Je vous propose ce petit rendez-vous dominical pour partager encore et toujours notre amour des livres et des mots ...

... l'idée est simple, il s'agit d'écrire l'incipit du roman que vous avez actuellement en main .  

 

Nos disparus - Tim Gautreaux

 

"Adossé au bastingage du navire, Sam Simoneaux résistait au vent qui faisait rage tandis que son lieutenant progressait péniblement dans sa direction, luttant contre les embruns, s'agrippant tant bien que mal aux taquets, aux cordages et aux poignées des vannes."

Repost 0
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 05:19

 

 

 

"Seule de tous les arts, la littérature nous permet d'explorer l'intériorité d'autrui."

 

Nancy Huston

Extrait de L'espèce fabulatrice.

Repost 0
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 05:40

 

Repost 0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 04:15

 

 

Le temps de se déconnecter est arrivé ...

 

 

Très bonnes vacances à tous !

 

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans Fourre Tout...
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 18:40

 

L'été des noyés de John Burnside

 

Il y a des périodes "avec",  et là c'est clairement une période "sans" !!

Que du médiocre, du bavard, du tiède, du passable ...  Rien d'exaltant ne ressort de mes lectures depuis le début du mois !

Et ceux qui suivent ce blog sauront combien il m'en coûte de le dire mais le dernier Burnside n'a pas échappé à ce mauvais karma passager !

Oui, vous avez bien entendu Burnside, John Burnside ! L'auteur du sublime "Scintillation", du très touchant "Mensonge sur mon père", oui ce Burnside là vient de me décevoir copieusement !

 

Il faisait pourtant partie des 4 romans de la rentrée que j'attendais, mais avec la meilleure volonté du monde, je lâche, j'abondonne à 150 pages de la fin ... et qu'on ne vienne surtout pas me dire que tout est dans la fin !! Parce qu'un roman de 400 pages se doit d'être bon sur 400 pages, sinon il ne fallait écrire que les 5 dernières de la fin !!

 

Est-ce que Burnside a voulu écrire un thriller ? Le récit démarrant avec une mystérieuse noyade ... sauf que personne ne semble s'en soucier vraiment, à commencer par l'auteur !

Est-ce qu'il s'agit plutôt d'un roman un peu onirique qui mettrait en scène mystères, rêves et croyances ? C'est ce que nous vend la 4ème de couv. mais non aucun effet poétique, pas la moindre allégorie ni même une ambiance un peu féerique ... ou alors elles m'ont échappée !

 

Est-ce que l'auteur veut juste nous raconter l'histoire d'une petite fille et de sa mère ? C'est bien ce qui me semble le plus évident mais alors que c'est confus, lourd et décousu !!

 

L'été des noyés est la preuve qu'on peut-être un très bon auteur et publier de mauvais roman.  Sans rancune Mr Burnside, je vais vite oublier celui-ci et garder précieusement en mémoire Scintillation.

 

 

Le mot de l'éditeur :

Dans une région très septentrionale de la Norvège, quasiment déserte, un endroit magnifique et spectral, où l’hiver est sombre et enneigé et l’été miraculeusement doux et radieux. Comme généralement chez J. Burnside, le monde est à la fois beau et sinistre. Liv vit avec sa mère, un peintre qui s’est retiré là en pleine gloire pour mieux travailler. Son seul ami est un vieil homme qui lui raconte des histoires de trolls, de sirènes et surtout de la huldra, une créature surnaturelle qui apparaît sous les traits d’une femme à l’irrésistible beauté pour séduire les jeunes gens et les conduire à affronter les dangers et la mort.
Un été, deux des camarades de classe de la jeune fille meurent noyés l’un après l’autre, par des nuits calmes et claires, puis c’est le tour d’un troisième homme, avant qu’un quatrième ne disparaisse sans laisser de trace. Cet été-là, la huldra pourrait bien prendre les traits de Maia, une amie de Liv et des deux jeunes lycéens noyés. Ces morts sont-elles accidentelles ou les jeunes gens ont-ils été poussés par un esprit malfaisant ? Liv observe tout cela et tente de comprendre ce qui arrive mais elle ne parvient pas à donner du sens aux choses.

 

Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 09:10

Dans la catégorie "il n'y a pas que la littérature dans la vie" ...

 

 

... il y a aussi le théâtre

avec Un chapeau de paille en Italie d'Eugène Labiche

à La Comédie Française.

 

 

Fabuleuse mise en scène aussi joyeuse qu'audacieuse qui rend léger et heureux !

 

 

Moi qui n'aime pas trop les vaudevilles, j'ai été subjuguée et

conquise par une troupe de comédiens, au talent démesuré, qui nous embarque pour 2h40 de folie, d'humour et de bonheur total.

 

Oh, et puis l'excellentissime Pierre Niney est à tomber, c'est un pur plaisir que de le voir jouer !

 

 

 

Vu et adoré !

 

 

 

Repost 0
Published by Malika - dans A part ça ...
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 08:16

... Une terre d'ombre de Ron Rash

 

 

Une atmosphère intimiste et sombre pour parler d'amour, de différence et de courage.

 

L'amérique profonde sur fond de première guerre mondiale, avec son lot de lâches, de faibles, de bons et de grands hommes.

 

Histoire de fratrie envers et contre tous, histoire d'amitié qui donne foi en l'humanité, histoire d'amour aux allures de tragédie.

 

 

 

 

Non, vraiment un bon roman pour qui aime les belles histoires tristes.

Repost 0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 04:40

 

 

ô combien est importante la première phrase d'un roman !

C'est elle qui donne la clef, le ton, l'envie ...

 

Je vous propose ce petit rendez-vous dominical pour partager encore et toujours notre amour des livres et des mots ...

... l'idée est simple, il s'agit d'écrire l'incipit du roman que vous avez actuellement en main .  

 

 

 

"Dans l'obscurité un frond blanc et jeune se frayait un chemin : Siss, une fille de onze ans."

Repost 0

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com