Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 04:07

livre-coeur.jpg

 

Comme chaque mois, des titres se sont démarqués des autres lors de notre dernier Cercle ...

Ce mois-ci,   seulement 2 titres ont fait l'unanimité (...de ceux qui les ont lu !), ce sont nos coups de coeur du mois :

       

      

 

 

 

 Cliquez sur l'image pour en savoir plus ...

 

 

Et pour vous ... le dernier coup de coeur, c'était quoi ?!  

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 04:58

L'autre moitié du soleil

 

de Chimamanda Ngozi Adichie

  

9782070421435.jpg

 

 

Que de nouveaux horizons et de magnifiques auteurs le Cercle m'aura-t-il permis de découvrir depuis sa création ...

La découverte de cette pépite revient cette fois à Stéphanie et ce fut le vrai coup de coeur pour Framboise et moi ...

 

Moi, qui n'ai jamais eu la curiosité de mieux connaître l'Afrique noire et qui ne comprend pas grand chose aux enjeux des guerres civiles ... je me suis passionnée durant trois jours et 650 pages à l'histoire de la guerre du Biafra.

 

Le Biafra ... vous vous souvenez ?! Cette république qui n'aura vécu que trois ans, synonyme de famine pour le monde entier et pour notre mémoire collective .

"[...]le Biafra, [...] a fait dire à tous les parents du monde qu'il fallait finir son assiette".

 

 

Chimamanda Ngozi Adichie nous raconte avec intelligence, finesse et sensibilité comment le Nigéria est rentré dans la guerre civile et comment le Biafra est né pour mourir trois ans après.

Elle nous parle des siens, de son histoire et de la honte d'un monde qui s'est tu pendant qu'ils mourraient.

 

C'est écrit par une femme et cela se ressent, elle parvient habilement à nous faire rentrer dans son histoire grâce au récit très romancé des personnages qui vont nous accompagner durant une décennie initiatique, mouvementée voire enflammée.

 

La construction très maîtrisée et très judicieuse nous retrace la genêse du conflit et le chaos qui s'en suivit de manière limpide et passionnante.

 

C'est l'Histoire comme j'aime qu'on m'en parle, avec des visages, des émotions, de l'amour et de la fougue.

 

Ce roman a été récompensé par le prestigieux "Orange prize" et c'est grandement mérité .

 

 

challengeQuatreSaisons.jpg

 

 

Voilà qui clôture ma participation au challenge des 4 saisons de Nadael ...

 

Le mot de l'éditeur :

Lagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire aux sœurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d'Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste ; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le tout sous le regard intrigué d'Ugwu, treize ans, qui a quitté son village dans la brousse et qui découvre la vie en devenant le boy d'Odenigbo.
Quelques années plus tard, le Biafra se proclame indépendant du Nigeria. Un demi-soleil jaune, cousu sur la manche des soldats, s'étalant sur les drapeaux : c'est le symbole du pays et de l'avenir. Mais une longue guerre va éclater, qui fera plus d'un million de victimes.
Évoquant tour à tour ces deux époques, l'auteur ne se contente pas d'apporter un témoignage sur un conflit oublié ; elle nous montre comment l'Histoire bouleverse les vies. Bientôt tous seront happés dans la tourmente. L'autre moitié du soleil est leur chant d'amour, de mort, d'espoir.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 05:04

 

 

 

 

"Elle m'épate, elle m'épate, elle m'épate, elle m'épate" ... plus qu'un clin d'oeil à De Funès, c'est vraiment la réflexion que je me suis faite en refermant Paradis Conjugal.

 

Oui, je sais c'est le 3ème roman d'Alice Ferney dont je vous parle ... mais comment faire autrement ?!!

Comment taire un auteur aussi époustouflant de talent et d'intelligence ?...C'est pas possible ? ... on est d'accord !

 

Avec ce roman, elle s'attaque à l'un des sujets les plus traités en littérature : le couple (tout un programme !!!) mais même avec un sujet aussi banal, elle surprend !!!

Cet auteur est juste hallucinante de créativité !!!

 

Ce roman parle du couple comme on en parle rarement, avec une psychologie masculine et féminine  d'une grande finesse et d'une incroyable justesse, elle décortique la fragilité et la force du couple en s'appuyant (...et c'est un travail de haute voltige !!) sur un film culte de Joseph L Mankiewicz, Chaînes conjugales.

 

Le travail accompli dans ce roman est juste prodigieux, sa mise en scène est magistrale et son écriture toujours aussi fine et fluide.

Un roman qui traite aussi du rapport très particulier qu'on entretien avec un film, un livre ou toute forme d'art qui peut nous éclairer et nous aider à avancer à un moment précis de notre vie .

 

Une fois encore, Alice Ferney vous m'avez conquise,

Et chers lecteurs j'aime autant vous prévenir, qu'il me reste encore trois de ses romans à lire ... alors on n'est pas à l'abri d'un 4ème article sur la talentueuse, la surprenante Alice Ferney !   

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

 Pourquoi perd-on l’amour de sa vie ? Pourquoi le doute l’a-t-il si souvent habité ? Quels regrets, quels remords en conçoivent les amants ? Où mène le lien amoureux ?
Dans une famille dont le mari s’est absenté, une femme et ses enfants, attendant son retour incertain, regardent un film, "Chaînes conjugales", qui met en scène ces énigmes. La vie et la fiction se répondent. Dans un face à face avec les personnages du film, ceux du roman partagent aventures et mésaventures sentimentales.
 

 

  

 

 

 

  

Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 04:34

Le portrait chinois du lundi  

livre-coeur.jpg

 

Comme chaque mois, des titres se sont démarqués des autres lors de notre dernier Cercle ...

Ce mois-ci,   3 titres ont fait l'unanimité (...de ceux qui les ont lu !), ce sont nos coups de coeur du mois :

       

      

 

Malevil

 

 Cliquez sur l'image pour en savoir plus ...

 

 

Et pour vous ... le dernier coup de coeur, c'était quoi ?!  

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 04:19

 

Avenue des Géants de Marc Dugain

 

 

 

Avenue des Géants est le troisième roman que je lis de Marc Dugain, après L'insomnie des étoiles et La malédiction d'Edgar ... et c'est définitivement un auteur à lire et à suivre !!

 

Marc Dugain nous raconte une fois encore le parcours d'un homme hors du commun et des méandres de l'âme humaine .

Tiré d'un fait divers réel qui se déroula aux Etats-Unis, Avenue des Géants nous raconte l'histoire d'un jeune mineur au QI supérieur à celui d'Einstein qui tua de sang-froid ses grands-parents avant de se rendre aux autorités.

 

Récit absolument fascinant qui nous plonge dans la tête de cet homme pour comprendre comment un être humain peut  en arriver à se déshumaniser, à commettre l'irréversible et à devenir un monstre.

 

C'est avec un regard plein de compassion et de compréhension que Marc Dugain tente de retracer un cheminement familial, social et psychologique pour nous donner toutes les clés de l'énigme.

Avec une écriture simple mais percutante, une construction magistralement orchestrée et une narration captivante, nous rentrons peu à peu dans la peau du monstre pour ne plus le regarder comme un monstre mais comme un homme.

 

L'empathie est totale dès le début du roman et c'est bien le talent de Marc Dugain que de repositionner l'angle de vue, de juger et de condamner, oui bien sûr, mais avec la compréhension et pourquoi pas la compassion en plus.

 

C'est aussi un roman sur une époque, celle des hippies et du rejet d'une forme de société, d'une période de doutes et de recherche de repères alors que la guerre du Vietnam a meurtrie l'Amérique et que Kennedy vient d'être assassiné.

 

Et puis bien sûr, un roman qui nous parle aussi et toujours de ce cocon familial où tout se joue, du lien indestructible mais ô combien destructeur parfois, entre l'enfant et ses parents, et de ce cerveau humain dont on se rend compte à quel point il peut être malléable, conditionné et donc extrêmement dangereux.

 

Bref, un roman captivant et fascinant que je vous recommande vivement !!

 

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Inspiré d’une histoire vraie qui s’est déroulée entre le milieu des années 60 et la fin des années 70, Avenue des géants raconte le terrible destin de Edmund Kemper –ici appelé Al Kenner – tueur en série qui défraya la chronique aux États-Unis. Kenner connaît une enfance particulièrement difficile. Enfant de parents divorcés, il est confié à la garde de sa mère – une femme caractérielle, dominatrice, impulsive, maltraitante. À l’adolescence, il est envoyé chez ses grands-parents paternels, qui habitent une ferme en Californie. Il subit alors la tyrannie de sa grand-mère, copie conforme de sa mère… en pire. Un jour, alors qu’il rentre d’une partie de chasse, Al abat froidement ses grands-parents. Aux policiers, il explique : « Je voulais juste voir ce que ça ferait de tuer grand-maman ».

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 04:11

 

  

Camus23.jpg

 

 

Alors que je venais d'abandonner deux romans à la suite et que je commençais à désespérer d'en trouver un qui me captive en ce mois de mars qui pousse à prendre la clé des champs, j'ai ouvert "le chef d'oeuvre du mois" et je ne l'ai refermé que quelques 175 pages plus loin, au point final !!

 

Vous dire que j'ai aimé serait bien réducteur, oui c'est un grand roman mais ce n'est pas que cela ...

 

"L'Étranger" fait parti d'une trilogie que Camus a nommé "Cycle de l'absurde" et qui décrit les principes de la philosophie camusienne.

Et alors que l'écriture est d'une simplicité et d'une fluidité accessible à chaque lecteur, on peut lire à chaque ligne une pensée complexe, profonde et propre à l'auteur que le lecteur curieux s'empressera de tenter de comprendre en fouinant davantage dans l'oeuvre de Camus.

 

Meursault, est le narrateur de cette histoire qui débute par l'enterrement de sa mère auquel il n'éprouve ni chagrin ni aucun autre sentiment d'ailleurs, le ton est donné le roman aura pour sujet le profil psychologique d'un homme dans une société qui a ses codes et sa morale.

C'est l'histoire d'un homme qui ne joue pas le jeu dans un monde qui n'a pas de sens mais qui oblige à tricher pour ne pas être montré du doigt, or Meursault ne se ment pas  et ne ment pas aux autres.

 

Comme tous les chefs d'oeuvre, L'Etranger est un puit sans fond de questionnements et de réflexions, un roman à la portée universelle et intemporelle qui jette un regard personnel et pertinent sur l'existence et le monde qui nous entoure.

 

 

Le mot de l'éditeur :

"Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français..."

Partager cet article
Repost0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 04:40

 

 

 

 

Prodigieux, haletant et bouleversant, Yiyun Li raconte et tout le monde se tait .

En ce beau jour de printemps, une petite ville de Chine se prépare a assister a l'exécution d'une jeune femme. Quel crime a-t-elle commis ? Que va déclencher cette injustice dans la communauté ? Et est-ce vraiment une injustice ?

Yiyun Li tisse de manière magistrale une toile romanesque d'une grande sensibilité et d'une grande intelligence sur laquelle se mêlent des personnages touchants et forts, de ceux qui nous accompagnent durant toute notre vie.

De sublimes tableaux se dessinent tout au long de son récit pour former une sublime fresque sur laquelle la vie est magnifiée et intensifiée pour nous raconter la Chine post maoïste.

Son écriture est limpide et précise, son talent de conteuse nous tient en haleine sur 500 pages, on accompagne chaque histoire avec intérêt et émotion en tentant de comprendre les choix de chacun pour saisir l'indicible et peut-être mieux percevoir cette fameuse nature humaine faite du pire comme du meilleur. 

 

Un roman que l'on referme un peu triste de quitter de si beaux personnages mais pleinement nourrit.

 

  

 

Le mot de l'éditeur :

À l'aube du 19 mars 1979, la petite ville de Rivière-Fangeuse est en ébullition : après dix ans de prison, Gu Shan, une ancienne garde rouge, va être exécutée. Son crime ? Avoir douté du parti. Et la mort n'est pas le pire de ce qu'elle va devoir subir.

Cet événement va avoir des répercussions sur ses concitoyens : le professeur Gu, son père, un intellectuel qui se réfugie dans le passé pour échapper à un monde qu'il ne comprend plus, et son épouse, jusque-là humble et soumise, qui va relever la tête pour défendre sa fille ; Bashi, un adolescent tourmenté qui noue une relation improbable avec Nini, une petite infirme affamée ; Kai, voix officielle du parti, qui va sacrifier famille et carrière pour l'amour d'un dissident ; et bien d'autres…

Cruauté d'une société déboussolée, où l'idéologie marxiste n'a pas effacé les vieilles superstitions, où les liens familiaux sont rongés par la misère et l'endoctrinement, où l'implacable machine à décerveler n'en finit plus de broyer les individus qui tentent de résister.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 05:07

livre-coeur.jpg

 

Comme chaque mois, des titres se sont démarqués des autres lors de notre dernier Cercle ...

Ce mois-ci,   6 titres ont fait l'unanimité (...de ceux qui les ont lu !), ce sont nos coups de coeur du mois :

       

      

97820205623319782264054067

97828426364499782226229786couleursentiments-copie-1

 Cliquez sur l'image pour en savoir plus ...

 

 

Et pour vous ... le dernier coup de coeur, c'était quoi ?!  

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 05:21

livre-coeur.jpg

 

Comme chaque mois, des titres se sont démarqués des autres lors de notre dernier Cercle ...

Ce mois-ci,   3 titres ont fait l'unanimité (...de ceux qui les ont lu !), ce sont nos coups de coeur du mois :

       

      

 978224678569997822640295089782266186155

 Cliquez sur l'image pour en savoir plus ...

 

 

Et pour vous ... le dernier coup de coeur, c'était quoi ?!  

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 05:30

 

 

9782246785699

 

 

Dès le commencement du roman, le ton est donné : il sera de ceux que l'on déguste, dont on pèse les mots, de ceux dont il ne faut rien rater.

 

Sorj Chalandon nous livre ici un roman personnel, important et d'une telle intensité qu'on se sent un peu fébrile tout le long du récit.

 

Personnel car c'est l'histoire authentique que Sorj Chalandon a partagé avec Denis Donaldson, terroriste Irlandais et pilier de l'IRA. C'est le regard douloureux, triste et infiniment respectueux de l'ami sur celui qui a trahi les siens.

 

Important car il témoigne d'une page sanglante et décisive de l'Histoire de l'Irlande, celle qui a accompagné de manière quasi-quotidienne notre enfance avec ces mots : IRA, attentats et terrorisme. Et comme pour "L'attentat" de Yasmina Khadra, il ne s'agit pas d'excuser l'inexcusable, mais de savoir et éventuellement de comprendre.

 

Intense parce qu'on est Irlandais le temps de 320 pages et probablement longtemps après, et puis parce qu'il y a la voix de l'enfant meurtri, du héros, du combattant, du traître qui résonne et nous bouleverse par son humanité, sa dignité, sa douleur, sa culpabilité et sa faiblesse.

 

La plume de Sorj Chalandon est à la hauteur de la force et de la beauté de son témoignage, il nous offre avec "Retour à Killybegs" un roman bouleversant et captivant.

 

 

 

Le mot de l'éditeur :

Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir.

Avec

Retour à Killybegs

, Sorj Chalandon se glisse dans la peau de Tyrone Meehan, un homme qui a trahi, dont il nous conte l’histoire et dont on entend la voix. On voit comment se déroule, sur trois générations, le fil d’une existence, en Irlande du Nord. L’enfance entre un père violent et une mère qui ploie sous le fardeau des naissances et de la mi-sère. Puis la haine des Anglais, très tôt enseignée par le père, qui, un jour, lassé de tout, disparaît. Commence alors l’engagement du jeune Tyrone Meehan dans l’IRA, jusqu’à ce que le héros qu’il était passe de l’autre côté. Est-ce ex-plicable, est-ce admissible ? Ce texte tout de dignité, de violence et de tendresse, laisse ouverte la voie de l’indulgence.

Partager cet article
Repost0

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com