Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:57

Je m'aperçois que je suis prête à vous parler de mes livres choisis pour le cercle de ce vendredi alors que j'ai tout simplement oublié de vous dire deux mots au sujet de celui que j'ai soutenu le 2 de ce mois !!

 

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" : j'ai adoré le titre. J'ai trouvé la photo de la couverture jolie...

Voilà.

A quoi tient le choix d'un bouquin ?

Une couverture qui vous séduit ? Un titre accrocheur ? Un pitch qui vous plaît ? Une critique alléchante ? Un format acceptable ? Un prix abordable ?

...

Je crois : une espèce de mix de tout ça !

 

Le pitch :

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus oiseaumoqueurFinch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au cœur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès. Il ne suffit pas en revanche à comprendre comment ce roman est devenu un livre culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays. C'est que, tout en situant son sujet en Alabama à une époque bien précise - les années 1930 -, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

 

Mon point de vue :

Pas d'erreur : ce titre et cette couverture ont tenu toutes leurs promesses...

J'ai retrouvé au travers de la vision d'une fillette élevée seule avec son frère par un père avocat au fin fond de l'Alabama -en pleine bataille pour les droits des populations noires américaines- des valeurs fortes.

Le respect de ses parents/sa famille, le sens du travail/devoir, la tolérance, la justice pour tous, l'égalité des hommes...

J'ai ressenti tout l'amour d'un père pour ses enfants, la volonté de les éduquer au mieux et au plus juste, la pédagogie par l'exemple...

Le tout porté par la fraîcheur d'une fillette d'une toute petite dizaine d'années.

 

Voilà, j'ai l'impression d'avoir donné un air très sérieux à ce livre qui l'est juste ce qu'il faut et Dieu sait que "point trop n'en faut !".

 

Allez-y et revenez donc me dire ce que vous en avez pensé en me laissant un commentaire !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 16:15

9782264048943Voici ce qu'on peut lire dans la critique littéraire du Elle d'aujourd'hui ...on a bien fait de le lire !!! photo.JPG

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 12:55

La couverture a attiré mon regard, le titre aussi. Et puis le résumé surtout !

Il y avait beaucoup de mots clefs qui faisaient "tilt" : Barcelone, un homme emmène son petit garçon, cimetière de livres oubliés, père boutiquier de livres d'occasion, tableau historique...

 

Le pitch :

ombreDans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges" marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets "enterrés dans l'âme de la ville" : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

 

Mon point de vue :

Et alors, le livre a tenu toutes ses promesses.

Une histoire qui s'apparente à du fantastique (vu le résumé) mais qui est en fait le croisement de deux vies qui s'entremêlent. Une histoire qui vous embarque et que vous ne pouvez plus lâcher !

Des personnages attachants, une époque assez méconnue, une Barcelone moins flamboyante qu'aujourd'hui et surtout ces choses étranges qui vous tiennent en haleine...

Mais surtout, un récit dont le centre n'est autre qu'un livre.

Alors, comment expliquer toute l'influence qu'un bouquin peut avoir sur votre vie ?

Pas mal écrit.


Allez-y et vous m'en direz des nouvelles...

 


Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 17:47

9782020827027Un auteur trop tot disparu.
je viens de réaliser que j'ai commencé et fini cette année littéraire un roman victorien en mains...un hasard!
Passer de "La nuit de l'infamie"de Michael Cox(en vo "the meaning of the night") à "La dame en blanc"de Wilkie Collins("the woman in white") , quand l'élève rejoins le maitre...ce que Michael Cox admet bien volontiers.
mais comme dirait notre présidente du Cercle, j'ai nommé la reine blogueuse Malika, à quoi bon refaire ce qui a déja été fait?


Si l'intrigue se déroule à la même époque, elle est écrite à deux siècles d'écart , voilà ce qui rend intéressant le travail de l'auteur contemporain, malheureusement décédé après avoir écrit ce premier roman et sa suite...
Je ne peux rien dévoiler de plus, mais vous invite à lire ces deux livres, et vous les recommande en version originale car la traduction française dessert la langue fabuleuse du 19è siècle utilisée par l'un comme par l'autre auteur.
votre dévouée et fidèle lectrice, Sylvie, alias Suzy Blondax.

Partager cet article
Repost0

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com