Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 06:08

 

 

ô combien est importante la première phrase d'un roman !

C'est elle qui donne la clef, le ton, l'envie ...

 

Je vous propose ce petit rendez-vous dominical pour partager encore et toujours notre amour des livres et des mots ...

... l'idée est simple, il s'agit d'écrire l'incipit du roman que vous avez actuellement en main .  

 

 

 

"Il y a huit ans, dans un vieux journal, Paris-Soir, qui datait du 31 décembre 1941, je suis tombé à la page trois sur une rubrique :"D'hier à aujourd'hui"."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sous les galets 21/11/2014 06:47

Rho tu me donnes vaguement le frisson là...
J'ai maintenant peur que tu n'aimes pas ...

Malika 22/11/2014 18:44

Eh bien justement, faudrait que tu m'expliques ...

claudialucia 17/11/2014 23:20

"Elle s'appelait Aurélia. Elle était très jolie et tous les garçons se retournaient sur son passage. Elle avait donc l'embarras du choix et c'était à moi qu'elle avait donné rendez-vous, vous imaginez?"
Les enfants de la dernière pluie de Françoise Guérin

Malika 18/11/2014 13:00

Ca se présente bien pour lui !! Et alors ils se marièrent et ... ? ou pas ?

Tiphanie 16/11/2014 16:46

"Nous l'invitions à tous nos mariages; Lee était célèbre" Première phrase de Retour à Little Wing de Nickolas Butler, bonne fin de weekend Malika.

Céline 16/11/2014 09:23

"Au cours d'un après-midi incendié de soleil, à la toute fin du mois d'août 1889, un homme d'environ trente-cinq ans - grand, arborant un léger embonpoint et une tenue excessivement recherchée - fut introduit dans une des petites maisons mitoyennes de Cowley Street, à Westminster, non loin du Parlement." Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles de Gyles Brandreth.

christw 16/11/2014 07:23

«Au nom du Père du Fils et du saint-Esprit, monseigneur l'évêque-archevêque de Palma désigne aux justiciers d'une main vénérable où luit l'anneau pastoral, la poitrine des mauvais pauvres.» L'incipit du Goncourt 2014 (Lydie salvayre) en résume les erreurs qu'il dénonce.

christw 16/11/2014 09:12

C'est un roman inégal qui rappelle les événements de la guerre civile espagnole au travers de l'histoire de la mère de l'auteur. Inégal car la première partie est bousculée, beaucoup d'espagnol non traduit, de termes crus. Puis la suite racontée plus classiquement, une belle langue, mais moins vivante. Pour ce qu'il dénonce, pour la sincérité du propos c'est un bon livre.
Mais pas le meilleur de Salvayre, certainement.

Malika 16/11/2014 08:54

Il ne me tentait pas trop ce Goncourt, c'est comment ?!

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com