Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 05:54

  9782070360284-copie-1

Il en est de certains romans comme de certains monstres sacrés que l'on n'oserait pas approcher...!!!

Voyage au bout de la nuit faisait partie de ceux là avant ...! Avant, c'était avant que je ne le lise ...et le désacralise !!!!

Lilia, a eu la bonne idée de proposer ce titre pour notre Cercle du 5 novembre dernier, et je me suis dit : "allez, si tu ne le lis pas là, tu ne le liras jamais ...". et voici donc comment je me suis attaquée au monstre !!!

Et quand je dis "attaquée" ...je devrais dire "coltinée" !!!  

Quoi, comment ...qui ose s'attaquer à un monument de la littérature ?!!!

Euh, ce n'est que moi ... modeste lectrice, mais qui assume pleinement ses choix et ses goûts !!

Alors non je n'ai pas aimé et oui je me suis même ennuyée ...

Tout d'abord, il y a la plume de Louis Ferdinand Céline, certes très affûtée voire tranchante, un débit assez étourdissant et un style pour le moins novateur pour l'époque ... Mais ... son style n'est pas agréable à la lecture, nul musicalité ni fluidité ...alors peut être que lu par un Lucchini ça change tout ...mais dans ce cas qui doit on saluer l'auteur ou l'interprète ?!

 

Ensuite, il y a le fond, la trame dramatique du roman. Toute l'histoire tourne autour d'un seul et unique personnage, Bardamu, et 500 pages pour un seul homme ...ça fait beaucoup, surtout quand le dit-protagoniste ne vit rien d'exaltant et passe son temps à broyer du noir et à râler sur l'espèce humaine !!!

Alors, oui bien sûr ce livre a dû être une bombe littéraire en son temps, pour le style révolutionnaire, pour les propos pas politiquement corrects du tout ... mais nous parlons là d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ...et je dirais même les moins de cinquante ans non plus !!!

Autrement dit, son style n'a plus rien de révolutionnaire ...Hubert Selby Junior est passé par là depuis, et ses idées audacieuses sur la guerre et la nature humaine ... sont devenues pour le moins un lieu commun !! 

Pour finir, ce qui m'a le plus ennuyé dans ce récit c'est le regard de Céline ... on n'y décèle ni bienveillance, ni sérénité mais beaucoup de rancoeur et de désenchantement ... trop loin de mes aspirations pour que je m'y retrouve !!!

Mais le débat est, ô combien, ouvert ...   

 

Le mot de l'éditeur :

 "- Bardamu, qu'il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n'en dis pas de mal !...
- T'as raison, Arthur, pour ça t'as raison ! Haineux et dociles, violés, volés, étripés et couillons toujours, ils nous valaient bien ! Tu peux le dire ! Nous ne changeons pas ! Ni de chaussettes, ni de maîtres, ni d'opinions, ou bien si tard, que ça n'en vaut plus la peine. On est nés fidèles, on en crève nous autres ! Soldats gratuits, héros pour tout le monde et singes parlants, mots qui souffrent, on est nous les mignons du Roi Misère. C'est lui qui nous possède ! Quand on est pas sage, il serre... On a ses doigts autour du cou, toujours, ça gêne pour parler, faut faire bien attention si on tient à pouvoir manger... Pour des riens, il vous étrangle... C'est pas une vie...
- Il y a l'amour, Bardamu !
- Arthur, l'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches et j'ai ma dignité moi ! que je lui réponds." 

  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

attila 22/07/2011 18:41


Dans ce cas. ....... J'attends la dédicace avec "la patience des buffles sous la pluie"


Attila 22/07/2011 15:29



je ne crois pas que Céline ne soit pas humaniste, mais il est lucide sur ce qui compose 90 % de l'humanité ( et peut être même plus). c'est un pacifiste qui vomit la guerre et le massacre de la
chair à canon par des illuminés qui voient là une occasion de prouver leur bravoure.


il y a des passages de grande tendresse quand il évoque sa belle américaine sur qui il pose une regard plein de bienveillance, idem pour le gamin Bébert qu'il ne peut sauver d'une mort
inéluctable.


pour le reste comme son titre l'indique c'est un voyage au bout de la nuit, faut pas s'attendre à trouver de la lumière au fond du gouffre.


mais jamais Céline ne pose sur son double (Bardamu) un regard complaisant ou complice, au contraire ...... pas de coquetterie d'auteur, ni de triche ..


c'est un écorché vif qui se fout du regard des autres.


j'ai longtemps tourné autour de ce roman avant de le commencer, un peu agacée par le mythe qu'il représente, mais une fois ouvert ....... c'est une autre dimension !!! j'ai su dès les prémières
pages que ce livre me changerait pour toujours. et c'est le cas.


peut être n'étais-ce pas le bon moment pour toi ..... les livres aussi, on les rencontre, et je crois comme toi que certains rdv sont des rdv manqués ...



Malika 22/07/2011 16:33



Je suis toujours prête à offrir une seconde chance à un auteur ou un roman ... je sais ô combien la magie de la lecture tient à une alchimie très particulière qui fluctue selon notre histoire,
notre humeur, nos rencontres et notre vie du moment !


Alors peut être qu'un jour, j'écrirais un tout autre billet sur ce roman ... et je ne manquerais pas de te le dédier !!



Attila 22/07/2011 14:45



alors là je dis NON NON NON !!!!


je visite ce blog depuis ce matin et je le trouve très intéressant, je partage certaines critiques, certains gôuts et dégoûts et apprécie la liberté de ton des commentaires mais là je ne
peux pas rester muette quand je lis que Céline est un écrivain pour ado révolté et que son style est passé de mode etc.....


Nietzch disait " il faut avoir un chaos à l'intérieur de soi pour accoucher d'une étoile qui danse" et le Voyage est une étoile qui danse, une étoile noire mais une étoile d'une
puissance inégalée.


Céline est un fauve, avant même de le voir on sent son odeur et quand on ouvre le voyage on est happé par le style, la force et la puissance de l'écriture.


dire que son style est dépourvu de musicalité c'est être sourd !!!! nul besoin d'un Luchini pour entendre la musique maudite des phrases comme celles-ci " la vérité c'est une agonie qui n'en
finit pas. La vérité de ce monde c'est la mort. Il faut choisir : mourir ou mentir. je n'ai jamais pu me tuer, moi" et " la grande défaite en tout c'est d'oublier, et surtout ce qui vous a fait
crever, et de crever sans comprendre jamais jusqu'à quel point les hommes sont vaches"


j'en passe évidemment, des coups de piong comme ceux-là il y en a à chaque phrase.


alors qu'on n'aime pas le Voyage au bout de la Nuit, je peux ( à la rigueur) le comprendre, mais qu'on dise que son style n'est plus si révolutionnaire, que c'est dépourvu de poésie, qu'on peut
se passer de lire sans rien râter : la je dis NON !



Malika 22/07/2011 15:05



Tout de même un roman sur lequel nous ne sommes pas d'accord ...!!!


Jaurais tellement aimé lire et ressentir ce livre comme toi ...hélas je persiste et signe, le fond comme la forme ne m'ont ni ému ni émerveillé. Si musicalité il y a, je ne l'ai pas aimé ,
quand au fond il est trop noir et pas assez humaniste pour m'intéresser. 


Comme dirait l'autre : il y a deux auteurs à un livre, celui qui l'écrit et celui qui le lit" ...



Alex-Mot-à-Mots 17/11/2010 20:37



Un de mes roman phare, mais il est vrai que je l'avais lu ado.



Malika 18/11/2010 07:38



Voilà c'est ça, un peu un roman pour ado révolté !!! ...et on l'ai toujours un peu quand on est ado ...hélas ou heureusement, ça passe ! 



julie 16/11/2010 20:31



merci pour les infos, voilà qui m'évite un achat inutile...



3bouquins 17/11/2010 11:41



Pas de quoi, c'est toujours un plaisir...


Au pire on te le prêtera !


 



Boulie 16/11/2010 10:20



Bah, tu sais que j'ai refermé le livre au bout de 20 pages alors c'est dire comme je te rejoins...


Néanmoins, je tique un peu sur le rapprochement avec H. Selby junior mais pour le reste, je dis OUI.


Biz



Malika 16/11/2010 13:12



Non, non ...aucun rapprochement entre les deux auteurs !


Je voulais juste dire que le style dit révolutionnaire de Céline l'est beaucoup moins aujourd'hui, notamment parce que des auteurs comme H.Selby Jr sont passés par là depuis !!!!  



Qui Sommes-Nous ?

  • : Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • Les trois petits bouquins et le grand méchant tome...
  • : Blog dédié entièrement à la littérature en général et aux romans en particulier. Les 3bouquins est un lieu de rencontre et d'échange pour tous ceux qui partagent ma passion pour les livres !
  • Contact

Rechercher Un Article

 

Piscine03

 

Pour nous écrire

Vous pouvez nous envoyer un mail :

3bouquins@gmail.com